Le retour neuronal!

Publié le par Shaya

Bien, il semblerait que certaines personnes connaissent la réponse à la première énigme, d'autres pas et continuent donc de chercher, mais je sens bien que les premiers sont un peu frustrés!!! (Ya du neurone qui frétille là!)

Qu'à cela ne tienne, j'ai plus d'un tour dans ma manche et je vous propose donc une deuxième énigme, que je savais pas bien quand j'allais pouvoir la placer, mes prochains week ends paraissant très occupés!

Je m'en fiche que vous mettiez 10jours pour la résoudre ou 5h (ce qui parait peu probable vu que je vais aller dodo et que donc je vais pas pouvoir vous répondre!), je propose, vous disposez!!!

Sachez quand même qu'elle est plus dure que la première et qu'elle m'a prise 1/2 journée quasiment!!!

"Une femme rentre dans un restaurant, commande de la mouette, en mange une bouchée et ressort en courant et meurt... pourquoi?"


(J'adore c'est bien glauque mouhahaha!!! Va falloir que je me fasse un design rouge et noir bientot ici!!!)

Sur ce ... bonne nuit!!!

(Et j'espère que tu la connais pas celle là Olivier... Sinon je vais etre blasée! Mais dis le moi quand même!)

Publié dans Délireeeee

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Olivier 30/10/2008 12:29

bizarre tu l'as dit . Comment sais tu que j'ai les pieds dans la neige ?

Shaya 30/10/2008 12:33


J'ai mes informateurs ;-)
Je sais tout, je vois tout!!! Mouhahaha

(Désolée petit craquage...)


Olivier 30/10/2008 11:40

Bon je me jette à l'eau ( c'est le cas de le dire ) ; il y a un naufrage , des morts . Les survivants se retrouvent sur l'ile déserte et cherchent désespérément de la nourriture qu'ils ne trouvent pas ; un, parmi le groupe, décide de manger et faire manger aux autres les morts  mais sans le dire et en faisant croire que c'est de la mouette . Quand la femme mange vraiment de la mouette au resto , elle comprend qu'elle n'avait pas mangé de la mouette sur l'ile déserte mais de l'homme ( ou son mari mais là c'est du détail ) .C'est tiré par les cheveux !

Shaya 30/10/2008 12:09


Voilà tu as trouvé... Tiré par les cheveux sans doute, et quand même sacrément gore!
Faut etre bizarre pour avoir inventer un truc pareil!


Olivier 29/10/2008 21:19

J'aime beaucoup ton interrogation : "Je suis trop quoi?" ; elle redonne tout son sens originel de cet adverbe . La preuve :"l'évolution de la langue et de ses usages" ( source : http://www.rfi.fr/lffr/articles/077/article_796.asp )C’est une façon de faire résonner l’intensif, un genre de superlatif. Des personnages « trop » sympas, sont des personnages vraiment extrêmement sympas, on pourrait même dire excessivement sympas : on retrouverait le même abus de sens, puisque excessivement veut dire à l’origine « à l’excès », donc trop. Mais cet usage-là est plus ancien et pas spécialement à la mode aujourd’hui.Au départ donc, trop indique seulement qu’on a passé la mesure, on a été au-delà de ce qu’il fallait : tout le monde sait ce qu’est un pantalon trop grand, ou trop cher, ou trop rouge. Alors qu’aujourd’hui, l’adverbe ne va plus signifier que « très » : dérive expressive aisément compréhensible.Mais cet effet de mode succède à un autre : l’adverbe trop a été utilisé comme un adjectif, depuis les années 80, dans des tournures un peu particulières : « Ah celui-là : il est trop… ». C’est-à-dire que ça correspond soit à une admiration, soit à une critique, tout en exprimant la surprise : « Avec ses chaussures violettes, ses chaussettes jaunes et son chapeau de travers, il est trop !». Un défi au bon goût ! « Et cet autre qui arrive en retard, et en plus rouspète, il est trop ». Là, c’est plus critique.L’usage nous vient de l’anglais, où la locution adverbiale « too much » a été utilisée dans le même sens. Et parfois, pour avoir l’air très dans le coup, j’ai cru comprendre qu’on pouvait jumeler les deux langues : « Celui-là, il est too much ! ».
Shaya, tu es donc too much !!!Revenons à nos moutons ( non à la mouette ) ; ils étaient plusieurs, il y a eu crash ou naufrage sur une ile non peuplée, le mari est mort et tout à coup ça me rappelle un film qui se passe dans les Andes où les survivants désespérés de ne voir aucun secours mangent les morts ( encore conservés par le froid ), mais la mouette ... le rapport , je cherche .
 

Shaya 29/10/2008 21:40


Rhaaa tu as tous les éléments pour faire la relation entre la mort de son mari, la mouette et le reste!!!
Il te manque juste l'illumination (et oui c'est comme dans les andes, sauf que là c'est un bateau qui coule...)


Olivier 29/10/2008 11:18

Bah ! "trop bien", voyons ! Soit ils étaient en voyage de noçes ( donc seulement 2 ), soit ils étaient sur Koh-lanta sans l'avoir voulu genre : avion qui se crache ou bateau qui naufrage et dans ce cas ils étaient plusieurs ; je penche pour la deuxième affirmation . 

Shaya 29/10/2008 18:35


S'il n'était que deux, la femme ne se suiciderait pas après avoir mangé de la mouette non?
Donc...
Et oui l'élément liquide est en jeu!!!

(Ouais je sais que je suis trop bien! Et trop modeste aussi!!! ;p)


Olivier 28/10/2008 23:48

Shaya, t'es trop ! Mais bon ce n'est pas le problème du moment. Il devait bien y avoir un problème de "bouffe" sur cette ile de koh-lanta ; alors ils étaient plusieurs ou pas ?

Shaya 28/10/2008 23:52


Je suis trop quoi? Précise! On peut accoler tellement d'adjectif derrière!!!
Trop drole, trop conne, trop chiante, trop grosse, trop bete, trop intelligente... ;-)

Non je vais pas te dire, cherche comment le mari il est mort et comment ils ont attéri sur Koh-lanta et tu sauras s'ils étaient plusieurs ou pas! :p
Mais bon à Koh-lanta ils croulent pas sous la nourriture c'est clair!