Un Boulet te manque et tout est différent

Publié le par Shaya

Or donc ça fait désormais 10j que je dois vivre sans Boulet....

J'ai beau crier partout que j'erre comme une âme en peine ... la réalité est quelque peu différente.

 

- Ayant passé 15j en Inde avant, j'ai pris l'habitude d'être injoignable. Donc ça ne fait aucune différence une fois rentrée!

Et ça a un gout délicieux de prolongation de vacances!

Personne pour me dire "alooooors tes vacaaaaances? Racoooonte!"

Nan j'ai pas envie ...

Personne pour me dire non plus "alors t'es ou?" et devoir me retenir de répondre "DTC au fond à droite regarde bien!".

Personne enfin à qui sortir une excuse foireuse parce qu'on n'a pas envie d'aller boire un verre avec lui "ma grand mère est morte tu sais, je peux pas aller à la plage ce soir" "elle n'était pas déjà morte le mois dernier?"

 

- Le problème quand tu ne connais que 2 numéros de portable par coeur (celui de l'Ardéchois et celui de Nyna) c'est que tu ne peux pas non plus contacter qui que ce soit en cas de besoin ...

Genre à la Poste quand tu veux confirmation d'une adresse...

Ah je l'ai bien visualisé le contact dans mon tel mais le numéro ... non.

Ben tu te débrouilles autrement ...

(Tu rentres chez toi, tu vérifies l'adresse et t'y retournes)

 

- Tu te sens libre. Genre très très libre. Des autres surtout.

Ton boulot essayerait de te joindre pour te demander un truc que tu n'en saurais RIEN.

A partir du moment où je suis hors de chez moi je deviens quasiment injoignable. C'est ... enivrant! Cette sensation de ne plus avoir d'attaches!

Tu retrouves l'habitude de lire - dans les transports en commun notamment pour moi - là où avant tu consultais compulsivement ton téléphone en espérant que quelqu'un t'aurait parlé ou en te sentant obligée de raconter ta vie.

Tu te détaches en fait de cette mauvaise habitude que tu commençais à prendre de ne plus exister que dans la présence de "l'autre". Même si cette présence se faisait via Twitter ...

Tu te rends compte à quel point c'était stupide en fait.

L'absence de l'autre n'est pas un abandon ou un manque d'amour...

 

- Bon tu peux pas féliciter ton cousin pour son bac (aux rattrapages...).

En même temps tu ne peux pas non plus insulter Cousin Débilos pour sa connerie.

L'un dans l'autre ça équilibre ...

 

- Tu ne peux pas répondre à un sms reçu en Inde auquel tu aurais vraiment voulu répondre plus vite ...

 

- Tu te fais engueuler par ton meilleur ami parce que tu es injoignable alors qu'il ne t'appelle jamais ... Des fois tu te dis que tu renonces à comprendre les gens.

 

- Tu ne peux plus twitpiquer de conneries. Des fois c'est très frustrant. Très très frustrant.

 

- Tu dis encore plus de conneries que d'habitude. Comme si frustrée de ne plus pouvoir en dire en temps réel à certaines personnes, tu te rattrapais dès que tu peux! :D

 

- Tu n'es plus distraite quand tu bosses. Genre plus du tout. Du coup tu vas discuter encore plus avec tes collègues pour compenser ;-)

 

- Kik me manque ... je crois que c'est ce qui me manque le plus en fait ...

 

Et plein d'autres choses mais là j'ai vraiment envie de dormir!

 

 

Bref l'un dans l'autre je ne le vis pas si mal que ça.

En fait ce qui m'agace là c'est de ne pas savoir où est Boulet!

Mais finalement j'ai eu une explication ...

Ca fait une semaine que la Poste fait grève chez moi! Pile LA semaine où faut pas!

 

Moi j'dis ... ça va chier! ;-)

Publié dans Délireeeee

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article