The place to be pour parler rugby!

Publié le par Shaya

Un jour je me suis pointée au boulot avec mon tee-shirt du stade toulousain.

(J'ai l'impression de l'avoir prise dans une autre vie cette photo ...)

(nb : je vivais à Toulouse encore c'est pour dire ...)

Comme ça sans raison, même si c'était le début de la coupe du monde de rugby. Juste parce que je l'aime bien.

 

C'est un tee shirt estampillé Stade Toulousain mais ... il faut s'attarder un peu dessus pour le remarquer.

On est loin du maillot des joueurs que tu remarques à 20kms à la ronde.

Pourtant, le jour où je le portais, un des (trop) rares éléments masculins de mon lieu de travail est passé pour me dire  ... je-n'ai-jamais-su-quoi car en voyant mon tee-shirt il s'est exclamé "hey mais tu suis le stade toulousain? Tu aimes le rugby???".

 

Après ça on a juste parlé de rugby pendant une heure.

Jusqu'à ce que sa chef qui le cherchait partout le débusque et y mette un terme.

(Faut dire aussi que lui c'est un fou de rugby : il a enregistré TOUS les matchs de la coupe du monde pour les regarder après et il ne fallait surtout pas lui donner le résultat!)

 

Depuis ce jour, après chaque match de l'équipe de France il trouvait le temps de venir m'en parler.

Je suis devenue "la fille qui aime et qui parle de rugby".

Et ma réputation s'est propagée parmi la population masculine.

 

A tel point que l'autre jour, il s'est pointé seul pour parler de la demi-finale (enfin des demi-finales, on n'est pas chauvin, on parle de toutes les équipes) et qu'en fait 2mn après ils étaient 3 de plus.

Que des mecs. Sauf moi.

J'ai adoré.

 

Ca m'a rappelé mon voyage au Royaume-Uni, un an après la finale perdue à Cardiff.

Et justement on avait une après-midi libre à Cardiff.

Que j'avais transformé en après-midi visite du Millenium Stadium pour une une dizaine de personnes après avoir harcelé comme il se doit mon prof principal lui meme fan de rugby.

(Note pour toi-même : le harcèlement commencé tot ya rien de plus efficace pour obtenir ce qu'on veut. Méthode testé et approuvé par moi-même, spécialiste en harcèlement.)

Et j'aurais été la seule fille du groupe si ma binome et 2 copines ne s'étaient pas senties obligées de venir (ne sachant pas quoi faire pendant ce temps là en fait ...).

 

Ca a tellement marqué mon prof principale qu'après il m'appellait "sa petite fan de rugby" et que tous les guides qu'on a eu pendant ce séjour à l'étranger ont su que j'aimais le rugby (surtout l'ancien mineur gallois ...) ainsi que tous les parents d'élèves  ...

(Oui je t'en ai déjà parlé et non je ne collerai pas le lien ici, j'ai trop honte de l'article écrit alors)

 

J'aime bien qu'on me considère ainsi.

 

Tout ça pour dire que je vais pas pouvoir voir la finale ce matin (non n'insiste pas, j'ai déjà envie de me taillader les veines au pic à glace et on a été obligée de me bourrer de calmants pour que je supporte cette idée) mais que j'espère que ce match sera beau quelqu'en soit le vainqueur.

(J'hésite entre espérer qu'ils vont perdre parce que je vais rater le match et vouloir qu'ils gagnent quand même)

(Mais allez les bleus!)

 

(Tu peux me faire un live-commentaire du match si tu veux. Pour m'aider moralement)

(Ou pour me pourrir.)

Publié dans Délireeeee

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article