Souvenirs d'enfance et précocité

Publié le par Shaya

L'autre jour on évoquait avec un aminche ses souvenirs d'enfance.

Plus précisément ses souvenirs d'école primaire et maternelle vu qu'on se connait depuis le collège.

Et aussi le fait qu'il avait beaucoup changé entre le petit garçon qu'il était et l'adulte qu'il est devenu.

 

Alors que moi j'ai vraiment l'impression d'etre restée fidèle à la petite fille que j'étais.

Joyeuse, indépendante et éveillée mais plutot sage.

Jamais été du genre à faire des conneries à conséquences. Et je ne le suis toujours pas.

Mais je n'ai pas été "brimée" dans ce que j'étais.

 

Pas comme lui.

Et donc il me racontait ses souvenirs de maternelle.

Comment il avait essayé de faire exploser la grille de son école (oui oui! Ca c'est le genre de truc une fois qu'on te l'a raconté, les jours de déprime tu y repenses et tu te marres!), comment il avait dit à ses copains de se cacher en file indienne pour qu'une fille ne s'enfuit pas en les voyant tous arriver (et au lieu de ça ils ont fait le petit train), comment il piquait les polly pocket de son amoureuse pour qu'elle vienne le voir en pleurant et qu'il l'a console (le fourbe! Et entre temps il jouait avec :-D ) etc...

 

Forcément arrive le moment fatidique : "et toi Shaya t'as quoi comme souvenirs d'enfance?"

 

Je cherche ...

Je cherche ...

Je cherche ...

 

Il faut savoir que j'ai peu de souvenirs de mes années de maternelle et de primaire (à part un énorme viandage dans la cour d'école).

Et comme j'étais une  petite fille sage je n'ai pas fait beaucoup de conneries.

En fait je n'ai que 2 souvenirs vraiment marquants (et intéressant) de cette période là :

 

♥ la fois où j'ai décidé en CM1, un midi que ma mère était partie à Lyon pour une réunion, qu'au lieu de manger à la cantine comme prévu j'irais manger chez ma copine qui me l'avait proposé. Donc je dis à la maitresse que non je ne mangeais pas à la cantine et elle me répond que sur mon cahier c'est marqué que si je mange. Et je persiste à dire que non.

J'ai fini dans le bureau du directeur qui a appelé le boulot de ma mère qui a appelé le batiment où elle était en déplacement qui a dérangé ma mère en pleine réunion qui a flippé parce que mon école voulait la joindre ... pour une histoire de cantine ... Je n'ai plus jamais recommencé. Pourtant ma mère ne m'a pas punie mais ya pas eu besoin.

(Et j'ai mangé à la cantine...)

 

[NB : c'est tout à fait moi ça. J'ai appris à skier à 3 ans. Sur une piste baby classique. Qui m'a fait chier au bout de 3 descentes. Du coup je me suis barrée sur la piste d'à coté qui avait l'air beaucoup plus amusante mais ma mère ne m'a pas vue et m'a cherchée paniquée pendant 1/2h jusqu'à ce qu'elle me retrouve à coté du tire-fesse de la piste d'à coté où je l'ai engueulée parce que j'en avais marre de l'attendre ... (non ne dis rien)]

 

♥ moi en dernière année de maternelle je n'avais pas un amoureux ... mais trois!

Trois copains en plus parce que c'est plus facile à gérer. (J'ai récidivé en 6e)

Et mon grand jeu à partir du printemps ça a été ... de leur montrer ma culotte dès que j'étais en robe ou en jupe!

Quand on sait qu'en 6e j'ai fini l'année malade car j'avais chopé la mononucléose  je me dis qu'effectivement ma mère n'a pas du etre trop étonnée (malgré le fait que j'étais dans le privé ... enfin en maternelle j'étais aussi dans le privé) et qu'effectivement j'étais restée fidèle à la petite fille que j'étais... ^^'

(Mais elle n'a jamais su pour l'histoire de la culotte. Pourtant on s'est fait choper une fois mais ce sont les garçons qui se sont faits engueuler. Niark niark.)

(L'histoire de ma vie ça, les autres qui se font engueuler pour mes conneries).

 

Cela dit je me suis toujours foutue de la gueule de Nyna parce qu'elle racontait des blagues de cul en primaire (une pute et une nonne sont sur un bateau. Le bateau coule, qui se noie?*) je crois que maintenant je vais fermer ma gueule!

 

 

 

 

 

* la nonne ... parce qu'elle a paniqué / pas-niquée (oui ya du level à nous deux)

Publié dans Délireeeee

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article