Pour toi un millier de fois ...

Publié le par Shaya

Il est rare qu'un livre me bouleverse.

 

Peut-être que de longues heures de lecture diverses et variées m'ont rendu moins sensibles...

Peut-être tout simplement que fuyant consciencieusement les biographies et à fortiori les autobiographies, je garde toujours en tête que ce que je lis est romancé. Et que même si un auteur met toujours beaucoup de lui dans un livre, ça ne signifie en rien qu'il a vécu ce qu'il raconte.

 

Je me souviens très bien comment on m'a confié ce livre. Nyna un jour me l'a tendu en me disant que sa soeur l'avait lu et lui avait dit qu'il était génial, connaissant ma passion pour la lecture, elle me l'avait amené.

J'ai pris le livre, regardé le titre, lu la 4e de couverture comme je fais toujours et je me suis dit "mmhhhh ouais ... on verra".

Et je l'ai rangé dans ma bibliothèque.

C'était il y a au moins 5 ans.

 

Depuis je l'ai sorti périodiquement, pour à chaque fois me dire "pffff pas envie" et le ranger à nouveau aussi sec.

 

Les-cerfs-volants-de-Kaboul.jpg

Les cerfs volants de Kaboul de Khaled Hosseini

 

Un livre sur l'Afghanistan?

Pas envie de lire sur l'Afghanistan!

Je saturais de ce pays.

 

Il a fallu attendre mon retour de voyage, pour que la lecture de ce livre s'impose presque comme une évidence.

Et que j'y plonge complètement.

 

Totalement fascinée par cette histoire de trahison-rédemption, par ce fils désespérément en quête de l'amour et de la fierté d'un père, par cette rivalité amitié pleine de jalousie et d'amour.

Fascinée par la description de ce Kaboul - et au delà de cette ville, de ce pays l'Afghanistan - des années 70 bien loin de l'image qu'on en a aujourd'hui.

Fascinée par l'enchainement des événements qui ont mené ce pays à subir la folie des talibans.

Fascinée par la description de cette société...

 

Bouleversée aussi.

Au point parfois de préférer poser temporairement ce livre que de finir de lire certains passages pour mieux les reprendre plus tard, après avoir respiré.

Bouleversée parce que sachant que c'était un roman, mais sachant aussi que certaines choses racontées s'étaient réellement passées comme cette scène de lapidation dans un stade ...

 

Fascinée et bouleversée au point de me sentir concernée par ce pays si loin de nous et si présent dans notre actualité...

 

Ca faisait longtemps que je n'avais pas été bouleversée par un livre comme je l'ai été par celui-là.

Ca fait du bien aussi.

 

Il parait qu'on a fait un film de ce livre, jamais vu, jamais entendu parlé, j'espère bien ne jamais le voir.

Pour garder intact les émotions suscités par ce livre.

Publié dans Je lis donc je suis

Commenter cet article

olivier 30/09/2011 20:11


Je l ai mis sur ma table de nuit c est deja ca! Bonne soiree shaya


Shaya 30/09/2011 20:45



Bonne soirée Olivier!


Si tu franchis le pas de l'ouvrir, meme si c'est pour n'en lire que 50 pages et abandonner, ça me plairait d'avoir ton avis :)



olivier 30/09/2011 02:21



C'est marrant moi aussi j'ai ce livre dans ma bibliothèque, mais chaque fois que je le regarde je me dis pfff... nan pas envie!



Shaya 30/09/2011 18:13



J'espère t'avoir donné envie de dépasser ce pfff sinon j'espère qu'un jour ça te viendra aussi naturellement que ça m'est venu.