Perspective...

Publié le par Shaya

Je me faisais la réflexion hier matin dans ma voiture (en évitant deux accidents de voiture ... oui c'était la journée des connards au volant hier! Et je ne déconne pas!) que parfois je rigolais pour des trucs qui horrifieraient pas mal la majorité des gens.

En fait j'en suis arrivée là en réfléchissant si je pourrais vous relater ces conversations/situations surréalistes que je vivais dans mon boulot sans remettre en cause le secret professionnel auquel je suis tenue!

 

(Oui cette question du secret professionnel me tracasse énormément pas mal mais j'ai conscience de l'importance qu'il revet et je ne voudrais pas me retrouver en difficulté en relatant une anecdote même en ne citant ni nom ni lieu ni rien et que ça soit quand même identifiable si c'était lu!)

 

Enfin bon bref lors de mes monologues intérieurs j'ai une tendance certaine à dévier de sujet...

Donc là j'ai dévié, ça n'a pas manqué!


Sur le sens de l'humour dans mon milieu professionnel (au départ... tu vas voir j'ai abouti loiiiiiin).

J'imagine que chaque milieu a son propre humour et que dans la finance ils doivent loler grave sur le cours du CAC 40 (ou sur les licenciements en chaine des salariés) par exemple.

Le truc un peu obscur pour qui n'est pas du milieu en fait ...


Mais je crois que quelque part dans ma partie c'est pire à entendre pour ceux qui n'en sont pas (du milieu) dans le sens que c'est plus susceptible de choquer les gens ...

Parce qu'on rigole sur (et avec) des gens malades ou handicapées!


Les gens qui n'ont pas l'habitude ne savent souvent pas comment se comporter face à une personne malade et/ou handicapée à part sur le mode compassionnel "le pauuuuuuvre..." et puis en fait comme ils sont super mal à l'aise face à ça, ils évitent soigneusement d'en parler.

Souvent ça part d'un bon sentiment... celui de ne pas "blesser" mais mon expérience dans le domaine me fait dire que ça n'est pas le meilleur comportement à avoir!


Ce n'est pas parce qu'on ne parle pas de quelque chose que ça n'existe pas...

Et les personnes malades/handicapées ont bien conscience de leur état en général.

Ils sont d'ailleurs souvent les premiers à blaguer! Sur leur fauteuil roulant, sur leur masque de radiothérapie, sur ce fil à patte que sont les perf' etc... etc... etc...

Ce qui n'enlèvent rien au caractère douloureux de la chose.

Mais c'est là, c'est comme ça alors autant en parler et même en rire!


Même si vu de l'extérieur parfois je me dis que ça doit avoir l'air horrible ...


J'avais lu quelque part qu'une étude avait montré que les médecins montraient moins de manifestation au niveau cérébral d'empathie fasse à la douleur.

Ce qui ne veut pas dire qu'ils n'en ont pas conscience.

Juste que face à la douleur si tu as une réponse émotionnelle plutot qu'intellectuelle, tu es moins efficace et quand tu es soignant, c'est d'efficacité dont tu as besoin!

Pas de "oooooh le pauuuuvre!" qui ne lui servira pas à grand chose!


Et puis on rigole de trucs qui peuvent paraitre trash parce qu'en fait on a des situations encore pires dont on ne rigole pas du tout pour le coup ...

Genre une femme dont le mari a Parkinson, le fils un cancer du pancréas et la fille un cancer du sein bizarrement tu as moyen envie d'en rire!

Vraiment moyen...


Mais en fait par rapport aux autres on remet aussi en perspective notre notion de ce qui est habituel, normal etc...


Les gens du "milieu" (mouhahahaha ca fait mafia) disent que les gens ne sont pas "handicapés" mais que c'est la société qui les "met en situation de handicap"...

Et non ce n'est pas qu'une différence de syntaxe!

Et que si la société le voulait bien elle pourrait leur simplifier grandement la vie!


En fait des gens handicapés il y en a plein!

Ca ne va pas plaire aux millions de porteur de lunettes mais pourtant ils sont tous "déficients visuels" (comme on dit en langage politiquement correct!)! Tu leur enlèves leurs lunettes et pouf la vie va devenir nettement plus difficile pour eux!


Même moi en fait d'une certaine façon des fois je suis en situation de handicap...

Moi et mon 1m58, tant que Carrouf persistera à avoir des rayons de 2m de haut il faudra que je continue à sautiller en l'air pour chopper les paquets, ou que je demande à quelqu'un de m'aider!

C'est rien mais au moins je suis sure que vous allez comprendre ce que je veux dire! ^^


On est dans une société qui prone la "normalité" sauf qu'en fait cette notion n'existe pas!

C'est juste une question de regards et de perspective.

Comme parfois l'humour que je peux avoir avec mes patients ;-)

Publié dans Simple Life

Commenter cet article

Olivier 27/05/2010 00:13



Bon t'es pas là ce soir mais je t'embrasse quand même, et je t'aime (merde je l'ai dit )


et c'est ainsi .



Shaya 27/05/2010 07:00

J'etais en train de dormir ;) bisous Olivier! Bonne journée!

Olivier 26/05/2010 22:52



Tu nages encore et toujours, j'adore...c'est super , continues ma Shaya .


Bisous de nuit étoilée à toi


Olivier



Shaya 27/05/2010 06:59

J'aime ca la natation :) je ne suis pas prete d'arreter du coup.

Poulpy 26/05/2010 22:03



Bon ok, t'as gagné, j'te fais un résumé du truc avec photos à l'appui et moult détails trash rien que pour toi :) d'ici demain.



Shaya 26/05/2010 22:07



Hiiiiiiiiiiii !!!! Géniiiiiiaaaal!!!!! :D



Poulpy 26/05/2010 21:58



Et ben j'en chie un peu sur l'ordi, j'ai les fenêtres à 125 ou 150% pour pas trop me fatiguer. Sans parler des dix millions de gouttes de collyre 36 fois par jour... Et le blog, faudrait que je
m'y remette, mais je suis pas tres inspirée...


Sinon, pour te donner une idée, ce matin le chirurgien m'a donné 10/10 à chaque oeil, ça m'était pas arrivé depuis mes 6 ans :)



Shaya 26/05/2010 22:02



Hu hu c'est génial ! :D


Et ça va s'arranger les fenetres à 125-150%? tu vas pouvoir revenir à la normale?


Tu l'as fait quand alors?



Poulpy 26/05/2010 21:18



Ca me parle à mort cette histoire de boite de conserve juste deux centimètres trop haut pour pouvoir la chopper, même en étirant le plus possible mon 1m55... Chuis sûre que c'est un complot des
supermarchés pour m'empêcher de manger mon maïs géant vert ultra croquant comme je l'aime (étrangement, le maïs ultra tendre est toujours à portée de tentacule...).


Tu me fais penser à mes années de fac, quand j'étais tierce personne, mes copines de fac étaient horrifiées que je supporte le contact de gens en fauteuil sans être traumatisée. Pour elles,
j'étais insensible de pas les prendre en pitié, j'étais surhumaine de pas en être malade...


Et les lunettes, crois-moi, j'ai pleinement conscience que c'est un handicap d'en être dépendant. Surtout depuis que j'en suis libérée à tout jamais par la grâce d'un coup de laser. Si tout était
aussi simple, ça serait le pied.



Shaya 26/05/2010 21:30



Oui je pense que c'est un complot des supermarchés! Bouuuuh! ;-)))


 


Aaaaaahhhh alors tu t'es faite opérer des yeux??? Tu n'écris rien sur ton blog, on n'est plus au courant de rien c'est nuuuuul ! Ca c'est bien passé???