Par hasard

Publié le par Shaya

L'autre fois que j'étais en Alsace on m'a demandé comment j'avais rencontré Nico.

En entendant ma réponse on aurait pu croire que je n'assume pas ces gens que j'ai laissé rentrer dans ma vie après les avoir croisé sur les chemins virtuels.

J'ai répondu "par hasard", qui ma foi n'est pas un mensonge et qui est la réponse que je donne systématiquement quand je n'ai pas envie de parler d'Internet.

 

Parce que je sais que la personne en face va avoir une réaction qui va m'agacer, parce que la personne va poser des questions auxquelles je n'ai pas envie de répondre, parce que je n'ai pas envie d'afficher mon statut de blogueuse ou celui de mon ami.

Surtout parce que je n'ai pas envie de voir ce regard.

 

Ce regard qui semble dire que parce qu'il y a internet, ça vaut moins que les autres amitiés.

Que c'est moins vrai.

Moins sincère.

 

Mes amis que je n'ai pas rencontré par internet je les ai aussi connu par hasard.

Le hasard de cette parole dite au bon moment, de cette question posée de la bonne façon, de ce regard croisé quand il fallait, de ce sourire de connivence échangé sur la même chose ...

Multitudes de hasard.

Fragilité et magie des relations humaines.

 

Mes amis que j'ai rencontré par internet, je les ai connu par hasard.

Je ne suis pas arrivée sur internet avec ma pancarte "je veux me faire des amiiiiiis! Je suis désespérée! Aimez moiiiiiii".

Je ne suis pas arrivée sur internet pour me faire des amis. D'une manière générale je ne fais jamais quelque chose ou je ne vais jamais quelque part dans l'idée de me faire des amis.

Je suis arrivée sur internet pour plein de trucs ... l'amitié, ou plutot les amitiés (je les compte sur les doigts de la main hein), sont arrivées ... par hasard. Après plein d'autres choses, avec le temps et une bonne dose de réflexion.

Et pas mal contre ma volonté je reconnais.

 

J'aurais pu ... j'aurais pu ne pas laisser cette porte s'ouvrir.

La maintenir fermée solidement et avec elle les gens laisser certaines personnes à distance.

J'aurais pu ne pas me laisser apprivoiser.

 

Et?

Et j'y aurais perdu beaucoup. Je ne le saurais pas c'est sur. Mais j'y aurais tellement perdu.

Autant que si le hasard n'avait pas mis sur ma route mes amis "pas Internet".

Tous mes amis m'apportent quelque chose et je tiens tous à eux. Peu importe comment s'est fait le 1er contact.

 

Sans ces amitiés internet je ne serais pas allée en Alsace il y a peu, pas à Paris en Novembre, pas en Inde en juin et je n'aurais pas cherché et inventé les trucs les plus fous à faire à Lyon.

 

Alors oui quand on me demande comment je les ai connu, je réponds "par hasard".

Parce que le hasard fait bien les choses.

Publié dans Me - I and Myself...

Commenter cet article

regarderleciel 19/12/2011 14:33


Il y a beaucoup de personnes qui à partir du moment où il y a "rencontre" et "internet" dans une même phrase comprennent : "meetic" alors forcément ils ne peuvent pas comprendre.


 

Shaya 19/12/2011 19:06



Mais comment c'est trop une bonne idée!!!


La prochaine fois je dis qu'on s'est rencontré sur Meetic! Ambiance garantie ;-)