Pages vierges, promesses à venir

Publié le par Shaya

Comme tous les ans, le rituel de l'été c'est ... l'achat de l'agenda.

Je n'ai jamais réussi à abandonner l'agenda étudiant.

Pas par nostalgie de ces années-là. Plutot ...

 

Mon agenda pro va de janvier à janvier.

J'aime bien l'idée que mon agenda perso soit en décalage.

 

Et puis même si je travaille l'été, il y a un ralentissement dans le rythme, c'est une période creuse. La nonchalence s'invite partout.

Pour moi plus que les fêtes de fin d'année, c'est le moment où tout reprend son souffle avant de repartir à plein rythme.

 

J'adore ce moment où j'achète mon agenda.

Toujours la même marque, toujours le même modèle, je varie juste la couleur d'une année à l'autre... Rouge, bleu, noir, orange ...

 

Une fois acheté, je prends un moment pour remplir consciencieusement la première page en essayant d'avoir une belle écriture pour que ça fasse propre.

Et puis après je parcours l'ancien agenda. Je repère tous les anniversaires que je veux souhaiter, toutes les fêtes à célébrer et je les inscris sur le nouvel agenda.

Mais parcourir ses pages désormais abimées c'est bien plus que ça. C'est retrouvé toutes les petites choses qui ont fait l'année qui vient de s'écouler. Retrouvé tous les signes qui se sont inscrits au fur et à mesure à l'encre comme autant de petits témoignages.

Faire revivre tous les souvenirs qui y sont associés.

Un numéro de billet SNCF qui me ramène à Paris...

Une liste de cadeaux qui me ramène à Noel...

Un code d'hotel et c'est Lyon qui se rappelle à moi...

Tant de choses faites. Tant de moments vécus.

 

Les mauvais souvenirs qui s'invitent aussi au détour d'une page tournée qui mène à l'inscription d'un anniversaire qu'on ne souhaitera plus jamais, l'anniversé (quoi ça ne se dit pas?) ayant rejoint le royaume d'Hadès en cours d'année ...

Parfois c'est pire ...

 

Une fois arrivé au bout de l'année écoulée, il ne reste plus qu'à recopier les adresses.

Changer celles de ceux qui ont déménagé (ou qui vont déménager  et dont on connait déjà la nouvelle adresse), réinscrire les autres en sachant que certaines vont changer en cours d'année.

 

Tourner une dernière fois ces pages compagnes fidèles d'une année passée avant de ranger l'agenda soigneusement.

Et contempler le nouvel agenda avec ses pages blanches qui sentent le neuf comme autant de promesses d'une année à venir.

 

Je crois que bien plus que le 1er janvier, le moment où j'achète mon agenda est le moment où je fais le bilan.

Publié dans Simple Life

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Daydreamer 01/08/2011 13:49



agenda = mucca


 


need i say more? :D



Shaya 01/08/2011 17:50



Non c'est bon ;)



regarderleciel 31/07/2011 21:01



Mais à quelle date la nouvelle adresse remplacera l'ancienne...? Tu as noté ça dans ton agenda, j'aimerais bien savoir, ça m'arrangerait 



Shaya 31/07/2011 22:12



Ben j'aimerais bien savoir aussi ! (c'est pour pas venir porter des cartons tout léger que j'ai contribué à allourdir un peu plus ;-) )



des pas perdus 31/07/2011 11:10



Oula que d'habitudes pour une jeune damoiselle !


Je hais les agendas. J'évite d'en avoir !


Tu devrais essayer les agendas électroniques sur android...



Shaya 31/07/2011 16:57



Je refuse d'avoir un agenda électronique.


(Snif à se demander si tu as lu et compris mon billet ...)


 


Et quelles autres habitudes ai-je mon cher?



Lily 31/07/2011 10:35



Je viens de faire la même chose la semaine dernière !


Par contre une fois le bilan fait sur mon agenda de l'année précédente, je le jette. Comme si je gardais en mémoire le pire et le meilleur. Mais que je regardais vers le futur.


Tu gardes tous tes agendas ?



Shaya 31/07/2011 16:41



Depuis que j'ai des agendas étudiants je les garde tous dans un coin de ma bibliothèque, mais ils sont tout petits