On n'est riche que de ses amis ...

Publié le par Shaya

Je me souviens de cette chanson de Calogero (attention! Je me dégage de toute responsabilité si tu as cliqué sur le lien! Je t'ai prévenu que c'était Calogero!) dans laquelle il dit "on n'est riche que de ses amis".

Toutes les radios la diffusaient quand je vivais encore à Toulouse et que je passais mon temps chez l'Ardéchois.

 

C'est sans conteste la chanson qui symbolise le plus comment deux personnes peuvent interpréter complètement à l'opposé une meme phrase.

En fonction de leur propre histoire.

 

Un jour comme ça en passant, l'Ardéchois m'avait sorti "t'as entendu ce qu'il dit? Qu'on n'est riche que de ses amis! Pour dire comme on est riche mouarf mouarf mouarf!".

 

Ok ... ben merci pour moi au passage hein!

 

Moi dans cette phrase j'entendais que notre seule richesse c'était nos amis.

Lui il entendait que l'on ne pouvait pas compter sur ses amis.

 

Il faut dire aussi que l'Ardéchois a été trahi et déçu par tous ses amis je crois ... à part moi.

Quand je l'ai connu il était très populaire (il l'est toujours, l'Ardéchois est un soleil) et très entouré. Ca a beaucoup contribué au fait que pendant longtemps j'ai cru être juste une bouche-trou pour lui afin de combler l'absence de ses suuuuupers amis!

Qui lui ont allègrement planté un couteau dans le dos quand ils ont pu.

Lui faisant perdre foi en l'amitié.

Et on ne peut pas dire que depuis son entourage lui ait donné tort...

Son meilleur ami d'enfance qui ne vient pas à son mariage sans prévenir, son témoin qui ne lui donne aucune nouvelle etc... etc... etc...

Reste ... moi.

Autiste du téléphone mais qui se force pour lui. Qui répond fidèle au poste quand il faut.

 

En même temps je lui ai toujours dit qu'il ne savait pas choisir ses amis (à part moi of course) et je crois que j'ai eu raison.

 

Moi de mon côté j'ai toujours eu peu d'amis (quand bien même j'ai toujours été appréciée par beaucoup de gens) mais pas de mauvaise surprise. Ya eu des tensions, des disputes mais pas de grosses trahisons ni de déceptions insurmontables.

Je pense d'ailleurs avoir plus déçue qu'avoir été déçue.

J'ai laissé des amis en route mais plus parce que le temps passe et les chemins divergent que par haine.

 

Bref tout ça pour dire je sais plus quoi mais je suis malade depuis 2 jours et j'ai de la fièvre alors tu m'excuseras.

 

Tu conclueras toi même tout seul comme un grand que je sais vachement mieux choisir mes amis que l'Ardéchois et qu'en plus je les considère comme ma richesse.

(Et au passage si je me plante sur le sens de cette phrase tu peux aussi me le dire)

Publié dans Simple Life

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Daydreamer 25/10/2011 07:19



rappelle-moi de ne pas manger de trucs à base de pois chiches, à Paris, que nos chemins ne divergent pas... ;-)))) (j'ai un humour à la con, ce matin, mais j'ai -enfin- piscine cet aprèm... ils
vont morfler au boulot!)



Shaya 25/10/2011 13:38



Surtout que 10 verges ça fait beaucoup (tribute to G.) ;-)


(Moi aussi j'ai un humour à la con)