Mélange linguistique!

Publié le par Shaya

L'autre soir l'amie avec qui j'étais m'a sortie cette magnifique expression ramenée de ces années d'étude à Lyon : "on est pas des quenelles!!!", expression qui a provoqué chez moi une intense hilarité!
La demoiselle est bien annécienne, mais on ne fait pas 4 années d'études à Lyon sans ramener autre chose qu'un diplome de guide!
Devant mon fou rire, et comme elle a également fait une année d'étude au Québec, elle m'a sortie toutes les expressions québécoises ramenées de cette année passée là-bas, avec l'accent en prime!
Le fait que je pleurais de rire m'a attirée un certain nombre de regard, surtout après que j'ai failli me casser la gueule du tabouret de bar à force de rire (il faut savoir que vu ma taille, le tabouret de bar c'est un peu mon angoisse... Je me demande toujours comment je vais arriver à escalader ce truc pour me percher en haut avec classe! Donc si on va boire un verre ensemble vous et moi et que vous voyez des tabourets de bar, ne me dites pas "on peut s'installer là???" je serais incapable de vous dire non, mais en moi même je vais vous maudire...) mais je dois bien dire que je m'en moquais totalement, j'adore rire et je ne vais pas me priver à cause des gens déprimés ou coincés du cul!

Mais bon en y réfléchissant bien, je suis loin d'être la dernière niveau expressions de région diverses et variées... C'est l'avantage d'avoir beaucoup bougé, on en ramène toujours quelque chose!

- D'Annecy je tiens des expressions comme : "oh c'est bon ya pas le feu au lac" (qui en fait est une expression suisse au départ, mais que les gens de Haute-Savoisie ont adopté depuis longtemps!) ou avec la même signification "t'as pas les pieds dans la neige!!!", mais surtout de chez moi je tiens cette manie de fouttre des "y" dans toutes mes phrases à la place des pronoms normaux... Par exemple chez moi on dit "je vais y rendre à Machin" au lieu de "je vais le rendre à Machin" .... Et ça fait bien longtemps que les enseignants de ma région ont abandonné l'idée de nous faire perdre cette habitude à l'oral, ils font juste en sorte qu'on ne l'écrive pas!

- De Grenoble je tiens surtout une expression : "j'ai trop le démooooon" que je n'avais jamais entendu avant d'entrer à la fac mais qui m'a vraiment marqué, je l'utilise très souvent (parce que j'ai souvent le démon mouhahahahaha!)

- De l'Ardéchois je tiens un certain nombre d'expression de chez lui comme "cofaro bé" (ne me demandez pas l'orthographe, je ne la connais qu'à l'oral!) qui signifie "ca fera bien", mais surtout un jour il m'a sorti un truc aussi fantastique que les quenelles lyonnaises dont je parlais si dessus :
--> Shaya tu me files une cuisse?
--> ???????? ... Non mais euh ça va pas la tête??? Tu laisses mes cuisses tranquilles tu veux bien oui?
--> ??? File moi une cuisse de la mandarine que tu manges je m'en fous de tes cuisses !!!!
--> Une cuisse de mandarine???? Putain mais c'est quoi cette expression!!!
--> Ben t'appelles ça comment toi Shaya?
--> Un QUARTIER de mandarine !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Donc si un jour un Ardéchois vous demande une cuisse, il ne parle pas forcément de la votre! Mais c'est très surprenant!

- De ma leucatoise de grande soeur, je tiens plein d'expression que je pense être typique du sud (je compte sur les sudistes - et les nordistes - pour me corriger éventuellement parce que je les ai tellement entendu depuis que je suis toute petite que j'ai l'impression qu'en fait elles ne sont pas locales mais utilisées par tout le monde!
Alors dans le tas j'ai : "vei cagar dans la vigna" (variante : il me fait caguer ce con), "j'ai la cagne d'y aller" , "je me suis bugnée dans la porte" "mais qué cabour" (désolée pour l'orthographe, on écrit pas ces choses là!)
Entre autres... j'ai vraiment du mal en fait à trouver des exemples là, autant que pour celles d'Annecy parce qu'elles me paraissent naturelles...

- De Bordeaux je tiens des trucs comme de dire "adieu" au lieu de dire "bonjour" (la 1ere fois que j'ai rencontré la mère de ma belle-mère elle m'a dit "adieu"... il m'a fallu un petit moment pour comprendre que non elle ne me jetait pas direct!), et surtout leur "gavé" que je n'utilise jamais parce que je déteste cette expression, ça me donne envie d'utiliser toutes personnes l'utilisant... "C'est gavé trop biiiiien!" "C'est gavé chiant" etc... GRRRRRRRRRRRRRRRRRR!!!! Ca me gave cette expression!!!!

- Des fois je me surprends à dire "moinssss" (en disant le "s de la fin) au lieu de moins, "putaingg" au lieu de putain, qu'on a qu'à y fouttre dans "la malle" au lieu du coffre et surtout répondre que "non je ne roumègue pas" quand on me dit que je rale encore! Et ça c'est de Toulouse que je le tiens... (Encore qu'il parait que moinsss il le dise aussi à Bordeaux, mais moi j'ai jamais entendu...)

Alors c'est super tout ça mais des fois ça demande une certaine gymnastique mentale... (surtout quand j'étais dans ces moments où je naviguais beaucoup!)

☞ Un matin dans une boulangerie annécienne, Shaya pas trop bien réveillée :
"b'jour, je voudrais une chocolatine!"
"euh... une quoi?"
"ah pardon... un pain au chocolat!" (et merde on est à Annecy Shaya!)

☞ Dans un magasin toulousain quand j'y suis allée pour l'anni de Day:
" vous voulez une poche?"
" ..................... (regard vide de Shaya avec cerveau qui pédale dans la semoule jusqu'à ce que la lumière revienne) ah non! Merci!"
(Ca ça m'énerve aussi les "poches", voilà bien une expression à laquelle je n'ai jamais réussi à me faire grrrrr)

Mais en fait j'en suis super fière de sortir plein d'expressions de partout sans même m'en rendre compte (enfin sauf quand mon interlocuteur me regarde en se demandant visiblement ce que je lui raconte!).

Publié dans Délireeeee

Commenter cet article

Olivier 09/12/2009 09:21


Ca aurait pu être plus beau ; en effet , ça se perd un peu; il y avait moins de maisons illuminées ; pourquoi , la crise ? encore un pretexte farfelu ... Elle a bon dos la crise !!! Ca ne coûte pas
grand chose des petites bougies dans des pots de yaourt en verre ......


Shaya 09/12/2009 09:30

Arf je te sens déçu... Je le comprends, en effet ça ne coûte rien de mettre quelques petites bougies sur les rebords des fenêtres! C'est peut être l'origine religieuse qui rebute certains... (ou alors ils ont juste la flegme!) Moi c'est le soir du réveillon de Noel que je mets une bougie sur le bord de ma fenêtre, je suis toute seule a le faire mais je m'en moque, c'est pour les gens qui sont tout seul ce soir la et pour les gens de ma famille qui ne sont plus la pour passer les fêtes avec nous! Bisous microbiens ;) bonne journée!

Olivier 09/12/2009 07:51


5h30 du matin ... Les petites lucioles au bord des fenêtres se sont éteintes; un autre jour commence, ainsi va la vie .

Soignes-toi bien Shaya .


Shaya 09/12/2009 08:16

J'espère que c'était tout beau hier soir dans ton village!

eddie 08/12/2009 22:58


moi, je suis du sud-ouest, alors je dis "moinsss", "chocolatine", "poche"... mon Chéwi est de l'est, il dit "clanche" pour poignée de porte, "floh" pour noeud, et "cornet" à la place de poche... on
se marre encore 4 ans après quand on compare nos différentes manières de parler...


Shaya 08/12/2009 23:04


Ouh putain la clanche pour la poignée de porte! Ma grand mère disait ça aussi!
(Avec "bâche" pour serpillère!)
Et le corneeet! Ouiiiiiii ça me rappelle quand je suis allée à Colmar!!!
Mouhahahahaha!
Punaise toutes les filles du sud ouest en ont pour les mecs de l'Est ou bien?
Et les filles des Alpes elles en ont pour qui?


Daydreamer 08/12/2009 22:57


je ne vois pas de quoi tu parles.

'nuit 'nuit...


Shaya 08/12/2009 23:02


Mouhahahahaha!
Je parle d'Hubert bien sur!
Ou paaaaaaaaas ....

(Quand je pense à maffrée que j'ai mis 150 ans à savoir ce que c'était...)

Bonne nuiiiit!


Daydreamer 08/12/2009 22:45



ouais, non, mais là, c'est juste les gens qui causent pas français correc...

(bon, je me casse au lit... kiss kiss)



Shaya 08/12/2009 22:50


Je ne polémiquerais pas sur les gens qui causent français ou pas alors qu'ils te foutent des expressions en occitan au milieu de mots français!!!