Mauvaise lecture

Publié le par Shaya

Je suis toujours étonnée en lisant certains billets et les commentaires qui sont laissés dessous de voir à quel point le message qu'il contient peut avoir été raté par ses lecteurs.

Le message que l'auteur voulait faire passer ... selon moi.

On touche alors les limites de la communication : ce que l'auteur veut dire n'est pas forcément ce que le lecteur lit.

 

Je me demande combien de fois moi aussi j'ai laissé sous un billet un commentaire ... complètement à côté de la plaque. Sans m'en rendre compte. Plein de fois sans doute.

Et combien de fois aussi j'ai laissé un commentaire à côté de la plaque en étant persuadée que MOI j'avais compris. Plein de fois sans doute aussi.

 

En tant que blogueuse ça m'interpelle.

Il y a une certaine souffrance je crois à ouvrir une fenetre sur son esprit et à le voir ainsi incompris ou déformé à la lecture.

C'est toute la difficulté quand on essaye de faire passer quelque chose d'aussi subjectif que l'intime, le personnel.

Tout compte : le choix des mots, le rendu de l'état d'esprit et de l'ambiance, l'illustration, la construction du texte etc...

 

En tant que lectrice ça m'interpelle.

Quelle est ma part de responsabilité en tant que lectrice?

A quel point ma grille de lecture déforme-t-elle ce que je lis?

A quel point je laisse consciemment cette déformation se faire?

A quel point préférais-je lire ce que j'ai envie de lire plutôt que ce que l'auteur a voulu dire?

 

Et au bout de cela il y a surtout ce la : suis-je capable d'abandonner mon point de vue, mon égocentrisme, mon "moi je" infini pour me mettre à la place de l'autre et essayer de le comprendre LUI ?

Quand bien meme on se réfère toujours à ce qu'on connait pour essayer d'appréhender ce qu'on ne connait pas, quelle est notre capacité à laisser l'autre exister?

 

Quelle est notre capacité à décrypter un texte qui appelle plus qu'une lecture superficielle?

Un texte où chaque mot implique une foule d'autres mots qui sans être écrits n'en sont pas moins présents, imbriqués comme des poupées gigognes ...

Quelle est notre envie de consacrer du temps à un texte qui demande de la réflexion, de l'analyse.

 

Sommes nous tous trop égocentriques et fainéants quand bien meme nous faisons semblants de nous intéresser aux autres en allant lire leur blog?

Commenter cet article

Daydreamer 14/10/2011 22:45



gloub gloub gloub gloub gloub...



Shaya 15/10/2011 09:35



Hi hi je remarque que tu as un bon entrainement!



Daydreamer 14/10/2011 22:41



non... (mais je m'en fous, le tél ne marche pas sous l'eau, de toutes façons... :D)



Shaya 14/10/2011 22:44



Mouhahahaha!



Daydreamer 13/10/2011 21:56



coma profond... je tenterai une réa demain au taf... mais y'a peu d'espoir, à mon humble avis...



Shaya 14/10/2011 22:31



Le miracle n'a pas eu lieu?



Lily 13/10/2011 19:42



J'ai 2 - 3 lecteurs qui sont quasiment tout le temps à côté de la plaque. En ce qui me concerne, dès que j'ai peur d'avoir mal compris, je ne commente pas... ça évite de blesser le ou la
blogueuse !



Shaya 13/10/2011 21:39



Je crois que des fois on ne se rend pas compte qu'on pourrait avoir mal compris ...



Daydreamer 13/10/2011 19:26



oui, mais après, j'ai envoyé d'autres sms et ... le tél a fait une chute sur le carrelage... (t'inquiète, du coup, j'en ai acheté un autre à pas cher, mais je ne l'aurai que dans une semaine...)
(à priori)



Shaya 13/10/2011 21:38



Mouhahahaha! Ok!


Bon ben je vais plus te textoter pendant ce temps là! Il est mort mort mort?