Ma mère opérée ... vers la sortie!

Publié le par Shaya

Oui oui je sais on n'a fait qu'un jour!

Et pourtant le mardi n'a pas été moins riche!

 

Le midi je fais un saut à la clinique pour embrasser ma mère.

A cette occasion je découvre sa nouvelle voisine mais on y reviendra, elle mérite un article rien qu'à elle!

 

Donc début d'aprem, je débarque.

Je regarde les radios de controle (ah oui ça obligé! Et je suis super frustrée depuis que les dossiers ne sont plus en bout de lit, avant je regardais la tension, la température et le reste), et ma mère me dit que je suis la première à les regarder.

Comment ça?

Ah oui le chirurgien n'est pas encore passé... Il est juste presque 14h!

Bon il fait comme il veut mais en général ça se fait plutot le matin les visites ...

 

Après je regarde le pansement de ma mère (je suis trèèèès curieuse) ... ah bah il est tout sanglant.

Normal après une opération mais ... pourquoi il n'a pas été changé?

"C'est le chirurgien qui le change lui-même ... mais normalement il ne le change que quand on vient pour la 1ere visite post-op dans 10 jours"

J'ai presque cru à une blague sur le coup! Autant je comprends qu'on ne change pas un pansement qui n'est pas "souillé" (ca augmente le risque de faire rentrer des germes dans les plaies) autant un pansement souillé on le change!

Mais le chirurgien n'étant pas encore passé ... il est urgent d'attendre!

Accessoirement le pansement étant ensanglanté il a sali le drap du dessus (logique!) et ma mère de me dire qu'on ne lui a pas changé son lit ce matin (normalement on change les draps tous les jours) parce qu'elle ne pouvait pas se lever de son lit (oui l'anesthésiste a un peu chargé) mais elle doit se lever cet aprem avec le kiné donc on va lui changer.

 

Ok je me dis.

Why not.

 

Je reviens le soir, vers 19h et ...

Et bah le drap n'est toujours pas changé!

Mais le chirurgien vient de passer youhouuuu!

Il change le pansement le lendemain avant la sortie. Je suis jouasse.

(Faut pas que je dise, si j'ai plein de critiques à faire sur le reste, le chirurgien était génial)

Et là une pauvre petite aide-soignante qui passe la tête pour voir s'il reste des plateaux du repas du soir ... L'ERREUR !!!

 

"Excusez moi??? Vous pourriez changer le drap de ma mère svp il est taché de sang!"

"Pffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff (je pense que je lui aurais demandé de monter le mont blanc en Moonwalk ca aurait été moins emmerdant). Où ça il est taché? Où?"

"LA!" (et Shaya se retient de lui coller le nez dessus)

"Ah ... bon je vais voir avec ma collègue c'est pas mon secteur"

 

Ok ... ben pour la prise d'initiatives on repassera!

Non parce qu'on ne me fera pas croire que la collègue dont c'est le secteur va se plaindre parce qu'un drap a été changé pour elle!

 

5 mn plus tard elle revient, avec ladite collègue et le drap propre.

Ma mère demande si elle doit se lever et donc non ya pas besoin!

Ce matin on ne pouvait pas lui changer le drap de dessus parce qu'elle ne pouvait pas se lever mais ce soir on peut ...

(Oui mais ce matin en fait on devait lui changer TOUT le lit, alors que ce soir, effectivement on va juste lui changer le drap de dessus!)

 

Et en fait depuis qu'elles sont rentrées dans la chambre je me mords la joue pour ne pas hurler en me disant que la lutte contre les maladies nosocomiales a encore de beau jour.

Rapport que le distributeur de gel hydro-alcoolique joliment collé au mur. Elles n'y ont pas touché.

(Comme toutes les personnes rentrées ou sorties de cette chambre dira ma mère)

(A part moi qui l'utilise consciencieusement)

(Pourtant ya une jolie affichette au dessus pour les visiteurs ET LE PERSONNEL)

Dans l'idée il aurait fallu enlever le drap sale, se faire une hygiène des mains, prendre le drap propre et l'installer.

Pas "prendre le drap propre - ouvrir la porte sale - enlever le drap sale - mettre le drap propre" sans jamais se laver les mains.

 

 

Le lendemain en début d'aprem ma mère sortira de la clinique... avec un pansement propre et neuf.

Mais sans les bulletins de sortie que la gourdasse de l'accueil, plus occupée à rire avec sa voisine qu'à s'occuper de nous, oubliera de donner. C'est pas comme si c'était LE papier qu'il fallait remettre à l'employeur pour prouver que non tu ne glandes pas sur une plage des Caraïbes en douce.

Donc faudra appeler mercredi aprem pour qu'il nous les envoie...

Et comme samedi midi au courrier on ne les avait toujours pas, et bien c'est qui qui va devoir se taper de retourner à la clinique en chercher? C'est bibiiiiiiiiii !!!

Même que ça m'a bien énervée!

 

Je déteste cette clinique!

Publié dans Monde de merde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ginie et son paillasson 29/04/2011 02:46



Ca me fout dans une colère, les trucs comme ça...



Shaya 29/04/2011 18:27



Hu hu et moi donc ...



Daydreamer 27/04/2011 19:36



ben quoi? les patients sont tous propres quand ils rentrent à l'hosto, non? :D



Shaya 27/04/2011 20:54



Ouais ouais ...


(I'm waiting for your mail)