La Shaya bottée

Publié le par Shaya

Hier j'ai un peu fait une fixation sur les bottes toute la journée.

 

Vu qu'ils annonçaient de la pluie et du vent et tout le bordel, j'avais décidé de mettre mes bottes.

Celles en cuir noir avec un beau talon qui fait clac clac dans les couloirs.

J'enfile mes bottes, mon jean dedans et en avant guingamp.

Comme je suis à la bourre j'y vais un peu à l'arrache et je me dis que je remettrais le bouzin tout bien en place au boulot.

 

Ce que j'essaye de faire une fois arrivée au boulot.

Sauf que ...

La fermeture éclair de ma botte est coincée. Impossible de la descendre.

Hum ...

Ma jambe est prisonnière de ma botte!

Je m'acharne un peu pendant quelques minutes, ça m'agace bien - mais en ce moment il en faut peu pour m'agacer - mais comme j'ai un peu autre chose à foutre j'abandonne.

 

Et après je fais une fixette sur les bottes.

 

Ma secrétaire porte les mêmes que les miennes quasiment.

Je lui raconte ma mésaventure, elle ricane mais ça ne décoince pas ma fermeture éclair pour autant.

 

Le midi c'est repas de Noel avec les collègues.

Comme tout le monde il y a des gens avec qui j'ai plus d'affinité que d'autres. Des gens avec qui au delà des relations professionnelles, tu accroches bien.

Donc on se retrouve tous ensemble par un phénomène physique pas du tout étrange.

On discute, on dit des bêtises, on rigole.

Et on bitche.

A croire que je ne m'entends bien qu'avec des gens qui aiment bitcher sur les autres.

 

Dans l'assistance il y a leur chef, qui n'est pas la mienne mais un peu des fois quand même (c'est compliqué) et qui porte aussi des bottes.

Enfin des bottes...

Plutot des cuissardes.

Et je ne peux m'empêcher de trouver que ses cuissardes ont un petit côté SM.

Forcément je le dis discrètement, les ricanements redoublent, ça dérape complètement mais on se marre bien.

Et je suis fière de moi.

 

Mais ma fermeture éclair est toujours coincée et je commence à envisager l'amputation.

 

En attendant d'en arriver là je décide de rentrer chez moi.

La pluie et le vent sont effectivement là.

Et sur le parking ma botte glisse, je sais pas bien si c'est le revetement mouillé ou une feuille la cause mais elle glisse, et je me casse la gueule en m'explosant le genou au passage.

 

Comme quoi quand on bitche on est toujours puni.

 

Mais en rentrant j'ai réussi à décoincer la fermeture éclair de ma botte ...

Publié dans Délireeeee

Commenter cet article

ckan 19/12/2011 22:34


Et tu ne manques pas de glisser "Ma" secrétaire.... Moi j'ai "Mon" boucher, "Mon" charcutier.....


j'adore cette modestie

Shaya 19/12/2011 23:06



Bah vu que tu as décidé de me détester, quoique j'écrives, tu trouveras à y redire