La femme est un macho comme un autre*

Publié le par Shaya

* le titre - ainsi que l'inspiration conduisant à écrire ce billet alors qu'en temps normal je n'aurais sans doute pas pensé à faire de l'incident un billet de blog - est son oeuvre.**

 

 

Je déteste travailler dans un environnement essentiellement féminin.

Pour plein de raisons qui ne sont pas le sujet de ce billet.

Mais je reconnais un avantage énorme à cette situation : jamais on ne me reprochera d'etre incompétente au seul motif que je suis une femme.

On pourra me le reprocher parce que je le serai vraiment (incompétente), parce que la guerre des bureaux aura fait gagner une ennemie ou on me reprochera mon jeune age.

Mais jamais on ne me reprochera d'etre incompétente juste parce que je suis née avec un vagin et non un pénis.

 

Et j'ai fait assez de stages dans des milieux divers et variés pour savoir que c'est quand meme un sacré avantage de ne pas avoir à subir cette pression là au moins.

 

Le problème c'est que si je suis la première à reconnaitre qu'etre discriminée juste au motif qu'on est une femme c'est dégueulasse, je ne supporte pas bien de constater que quand un homme évolue seul dans un environnement féminin eh bien ... les roles s'inversent.

Qu'ils s'inversent tellement que les femmes font subir à l'homme ce qu'elles reprochent aux hommes le reste du temps.

 

Là où je travaille il y a peu d'hommes donc et ceux qui y sont ont en général une position élevée dans la hierarchie très codifiée de ce milieu ... ce qui fait d'eux le chouchou de ces dames toujours pretes à quémander un peu d'attention.

Et il y a quelques cas rares, trop rares, d'hommes qui travaillent au sein du troupeau.

 

Le dernier est arrivé il y a quelques mois.

Et il est scruté, étudié et disséqué comme jamais.

Parce qu'il fait un travail habituellement pas fait par des hommes.

(Ouais torcher le cul des gens, les femmes sont nées avec le gène pour ça c'est clair!)

 

Alors oui il fait des erreurs.

Mais en aucun cas ses erreurs n'ont eu de conséquences.

Oui il manque de maturité.

Mais il apprendra comment on se comporte dans le milieu professionnel.

Oui il manque d'expérience.

Mais il ne travaille que depuis 2 mois, il apprend encore.

 

Et il est loin d'etre le seul à cumuler ces 3 défauts là.

Vraiment loin.

 

Qui n'en fait pas des erreurs?

Il ne vaut mieux pas que je pense à toutes celles que j'ai fait depuis que j'ai commencé à bosser.

Sauf que les miennes n'ont pas été épinglées au tableau et disséquées par un groupe de poules piailleuses.

Parce que je suis une femme.

 

C'est ça mon problème en fait.

Je veux bien qu'on analyse soigneusement le travail de chacun, pas qu'on s'acharne sur quelqu'un juste parce que c'est un homme et que tout un tas de préjugés rentrent en jeu par rapport au travail qu'il fait!

 

Lui il le sent bien tout ça, il ne faut pas  croire.

Les doutes dès que quelqu'un dit qu'il a mal fait son travail, les reproches quand il fait une erreur qu'il faut rattraper.

Tout ça 10 fois plus que ce que ses collègues femmes subissent et subiront jamais.

 

Tous les jours devoir refaire ses preuves et prouver sa valeur.

Ca le stresse, il se crispe, il fait des erreurs, on les lui reproche.

Cercle vicieux.

 

Juste parce qu'il est un homme qui fait un travail habituellement effectué par des femmes.

Comme quoi les préjugés ont encore de beaux jours devant nous.

Enfin voyons le bon coté des choses : la discrimination due au sexe peut etre paritaire.

Et est probablement un construit social ...

 

 

** du coup si tu as des reproches à faire tu sais à qui les adresser. Je suis innocente moi. Totally innocente! Une ame pure égarée!

Commenter cet article

Mauvais Père 27/09/2011 15:06



sur ma faim, donc, mais tu n'as toujours par répondu à ma question



Shaya 27/09/2011 15:34



Je sais (mais bon si je n'ai pas le droit de t'embeter un peu il faut le dire tout de suite) et j'ai la sensation que tu veux m'entrainer sur un terrain où je ne suis pas certaine de vouloir
aller.


 


J'entendais par là que les hommes ne sont pas nés pendant des siècles avec le gene (ou l'hormone) de la discrimination envers les femmes puisque quand les rapports de pouvoir s'inversent les
memes comportements apparaissent.



Mauvais Père 27/09/2011 09:03



Triste mais intéressant. 


Cependant, tu me laisses un peu sur ma fin avec ton construit social. Tu pensais à quoi ?



Shaya 27/09/2011 12:28



Je sais que tu n'es plus tout jeune mais de là à dire que je te laisse sur ta fin ... tout de meme ;-)