L'inde de la mousson

Publié le par Shaya

On m'avait dit : "pfff partir en Inde fin juin c'est vraiment trop mal calculé t'es une débile sans nom de ne pas t'être débrouillée pour y aller à une autre période alors tu vas avoir la mousson"

 

Quand je suis arrivée on m'a dit "non mais tu as choisi sciemment de venir pendant la mousson??? t'es conne ma pauvre fille ou quoi?"

 

Limite "oh.mon.dieu. La.MOUSSON!"

A côté les sept plaies d'Egypte ça avait l'air d'être le club med!

 

Oui c'est vrai j'ai eu la mousson.

Et encore ... j'ai surtout eu la période d'accalmie dans la mousson donc une version édulcorée de la mousson.

 

Je ne regrette pas du tout.

Au contraire.

Je n'ai pas vu le pays hors mousson (oooohhhh zut alors! Il va falloir que je revienne!) si bien que mon jugement est forcément faussé mais j'ai aimé le voir sous la mousson c'est sur.

 

Pas de chaleur écrasante et de soleil brulant.

Mais une chaleur étouffante, celle où tu te liquéfies instantanément, surtout après une averse mousson qui fait ressortir toute la chaleur après son passage.

Le ciel gris, orageux et tourmenté, les averses imprévisibles et violentes qui lessivent les sols et les murs autant que les gens, la mer démontée, le vent violent, le bruit de la pluie qui étouffent les autres bruits.

 

Cette sensation soudaine d'être enfin isolé de ce milieu environnant qui t'étouffe parfois tellement il peut paraitre envahissant.

 

J'ai aimé ces moments inattendus où soudain une averse te surprend.

J'ai aimé me réfugier dans un couloir souterrain d'un temple de Hampi avec une dizaine d'indien(ne)s et parler avec eux en attendant que ça passe.

J'ai aimé marcher sous un parapluie dérisoire en plein déluge pour atteindre un endroit isolé entouré de bananiers.

 

Tu finis trempée oui.

Mais il fait 30° alors c'est finalement sans importance.

Tu sèches vite.

 

J'ai ri en entendant les indiens te dirent que si l'internet ne marche pas c'est la faute de la mousson.

Et que s'il n'y a plus d'électricité c'est aussi à cause de ça.

 

J'aime l'orage.

Ca n'a rien à voir avec la mousson mais je pense que ça peut expliquer pourquoi j'ai aimé venir en Inde pendant la mousson et pourquoi je le referais sans problème.

Publié dans Shaya en vadrouille

Commenter cet article

Chouyo 01/07/2011 11:36



 Toi comme moi, nous faisons partie des quelques personnes (rares ?) qui aiment la pluie. L'orage. Le tonnerre. La mousson donc...



Shaya 01/07/2011 16:07



C'est l'effet tee shirt mouillé ;-)