L'enfer c'est les autres ... le paradis aussi.

Publié le par Shaya

Parfois travailler au contact permanent des autres c'est chiant.

C'est juste hyper chiant.

L'impression de donner, donner, donner, encore et toujours. Sans forcément une sensation que ça soit rendu.

Avec la peur parfois de trop donner, de s'y perdre en route.

Des moments de ras-le-bol, des envies de tout envoyer en l'air.

 

Et puis des fois non.

Des moments de grace.

 

S'occuper d'un monsieur très agé, seul.

Avoir le temps de lui parler, prendre le temps de l'écouter.

Chance absolue en ces temps où tout doit aller vite, où l'on n'a le temps de rien en général.

Oeil du cyclone.

 

Au fil de la conversation, en venir à parler de sa vie, de son passé.

De sa participation à la 2de guerre mondiale , comment il a été fait prisonnier, comment il a fini dans un camp, comment il s'en est évadé, comment il a parcouru à pied dans le froid et la peur des centaines de kilomètres pour revenir dans la région et entrer en résistance.

Son histoire m'a émue. Beaucoup.

J'en suis ressortie en ayant l'impression d'avoir reçu un héritage.

 

Ce monsieur mourra bientot, son histoire avec lui. Et une petite part de l'Histoire, la notre.

Malheureusement tous les gens de cette génération sont plus près de s'éteindre qu'autre chose ...

Avec eux la mémoire de ces événements.

 

 

 

"La Roue du Temps tourne et les Ages arrivent et repartent, laissant des mémoires qui deviennent légendes. Les légendes s'évanouissent en mythes, et même les mythes sont oubliés depuis longtemps quand les Ages qui leur ont donné naissance reviennent à nouveau" Robert Jordan

Publié dans Simple Life

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Zette 28/01/2011 14:19



Pfiou.


Très émouvant.


Peu de gens ressentent ce que tu ressents.


Par manque de temps, ou par habitude, lassitude.


Dommage.



Shaya 28/01/2011 18:40



Je suis contente d'avoir réussi à faire passer cette émotion à au moins une personne :)