Déconnexion

Publié le par Shaya

Depuis que Boulet est malade je me pose pas mal de questions tu sais.

(Il pourrait pas se réparer tout seul par magie?)

 

Après avoir hésité entre "j'essaye de le réparer" et "je m'en achète un autre", j'ai décidé de lui laisser une chance en tentant une réparation.

Si ...

Si j'arrive un jour à me pointer chez mon opérateur sur un créneau horaire où il est ouvert.

Et ça déjà c'est pas gagné.

 

Le faire réparer oui mais jusqu'à quel prix?

 

Et s'il n'est pas réparable à un prix décent, que faire?

 

J'aime bien Boulet mais est-ce que j'ai envie d'un Boulet 2?

Au delà du fait que ça serait mon 4e portable en 4 ans et que je commence à en avoir sacrément marre de changer tous les ans, il y a le prix certain qu'un Boulet 2 me couterait.

Mais je peux me l'offrir.

Juste ca me fait chier surtout si c'est pour qu'il lui arrive la meme chose que Boulet.

Et j'ai pas envie d'un Boulet 2. Un peu comme j'avais pas envie de cet ordi portable mais que j'avais été obligé de l'acheter vu que l'autre était mort en pleine rédaction de mon mémoire de master 2.

 

Néanmoins ça va un peu plus loin que ça.

 

J'ai longtemps hésité à acheter Boulet et l'honneteté m'oblige à reconnaitre que c'est le mariage de l'Ardéchois qui a précipité la chose.

La perspective de passer la journée à sourire sans pouvoir vomir quelque part mes saloperies ... insupportable.

Et j'avais décidé que ce "quelque part" serait Twitter.

 

Sauf que ... pour une journée à pouvoir twitter, combien j'ai raté de moments parce que j'avais le nez dans le téléphone?

A lire mes mails au lieu de regarder la lumière particulière du soleil qui se lève?

A compulser les derniers tweets de ma TL pendant un moment de "creux" au lieu de me retrouver seule avec moi-meme et mes pensées?

A discuter comme je pouvais par gtalk au lieu de prendre un bouquin et de lire?

A chercher un renseignement sur le mini écran de mon téléphone (par rapport à un ordi il est mini) au lieu de suivre la conversation des gens autour de moi?

 

Je vous rassure, je ne fais pas non plus l'autiste mais 5mn de raté c'est quand meme 5mn.

 

Avant mon téléphone ne me permettait que d'envoyer des sms et d'appeler.

Et je ne crois pas que j'en étais plus malheureuse.

 

Internet était cantonné ailleurs, à un autre temps.

Les gens avec qui j'ai vraiment crée des liens grace au net, ils ont mon numéro de portable maintenant.

Et je préfère infiniment un sms à un tweet.

Bref si je bazarde le truc, ils sauront toujours comment me joindre s'ils le veulent VRAIMENT.

 

Je reconnais l'aspect pratique du bouzin : le gps quand tu es paumé dans une ville, l'appareil photo quand tu en as besoin mais bon j'ai toujours mon lecteur mp3 et mon appareil photo dans le sac ...

Et quand j'avais besoin d'un renseignement j'affichais mon plus beau sourire et je demandais aux gens ...

(Ou je regardais avant)

 

J'ai lu pas mal de choses sur ces gens qui décident de virer smartphone et connexion internet.

(Je vous en avais parlé)

Voire meme le téléphone portable de base.

Je n'en suis pas encore là mais me débarrasser du smartphone, n'empeche que je me pose sérieusement la question et que c'est le bon moment.

Publié dans Me - I and Myself...

Commenter cet article

bubulle 18/09/2011 19:34



J'ai eu un micro smartphone par erreur... il est vrai que cela est parfois bien d'avoir une connexion net, mais sinon, je n'en abuse pas et il reste avant tout un outil pour appeler et envoyer
des sms... et c'est tout. Je dois me connecter, deux fois par mois sur le net... et encore !!


Il est donc possible d'avoir un smartphone et de rester connecter à la vie "qui se déroule sous nos yeux."


 



Shaya 19/09/2011 12:36



Je ne dis pas que c'est impossible. Juste que la tentation est là.



Nekkonezumi 17/09/2011 14:05



C'est sûr, tu marques un point !



Shaya 17/09/2011 20:50



J'ai l'expérience du chocolat ;)



Nekkonezumi 17/09/2011 08:36



Je crois bien que j'ai connu cette "déconnectite aigüe" avant et pendant l'été... rencontrer en vrai mes connaissances du web m'a mis sous le nez que ce n'était pas leur présence virtuelle et
fugitive qui était la plus importante, tu as raison.


Après... je me dis qu'avec toutes ces considérations, tu es surtout mûre pour ralentir ta consommation de drogue, euh internet. Et que ce n'est finalement pas tel ou tel téléfon qui va te faire
changer d'avis sur les avantages du vrai monde ...



Shaya 17/09/2011 09:49



Et bien disons qu'avec un smartphone la tentation est là alors que sans, pas de risques.