De ce dont on ne parle(ra) jamais ...

Publié le par Shaya

J'ai horreur des chaînes.

Bloguesques ou autre. Peu m'importe.

Rien que le nom me donne immédiatement une violente crise d'urticaire doublée d'une crise de nerf. L'idée même de me retrouver attachée à qui que ce soit ou à quoi que ce soit contre ma volonté m'est insupportable.

 

Néanmoins les exceptions étant faites pour confirmer la règle, je vais sur l'invitation de DPP participer à l'une d'elle parce qu'elle me parait intéressante.

 

Il s'agit d'évoquer exceptionnellement ce dont je ne parle jamais ici.

Et dire que les cas sont nombreux est un euphémisme, quand bien même j'ai toujours décrété que je parlerais toujours de tout ce dont j'aurais envie de parler... quite à parler seule dans le vent.

(Contradiction je crie ton nom!)

 

De chaînes et de tags

Coutume instituée sur la blogo, heureusement en perdition, en tout cas dans la blogo que je fréquente...

Il doit m'arriver une fois par an de répondre à un de ces trucs, et encore en général dans un moment de faiblesse.

Disons les choses simplement : en général je déteste et je trouve ça stupide. Combler un vide dans son blog, un moment où on n'a rien à écrire par ce subterfuge m'agace au plus haut point. En plus quand on passe son temps à répondre à tes tags et à faire des billets sponsorisés, ça se voit légèrement qu'on n'a juste rien à dire derrière.

Ce n'est pas pour rien que ma bio sur Twitter c'est "mieux vaut se taire et avoir l'air con que de l'ouvrir et de confirmer la chose ..." ... et oui je ferais sans doute mieux de m'appliquer mes propres principes à moi-même.

 

De politique

Je l'ai déjà dit et écrit je crois bien (mais je vieillis alors Alzheimer pointe son nez tu comprends et je me répète) mais dans la vie "réelle" comme sur internet, je ne supporte pas de parler de politique. Chacun a son avis, campe sur ses positions et ça tourne juste au pugilat et aux insultes.

Qui plus est mon avis sur la question ne regarde que moi, je n'ai pas envie de devoir me justifier ou me défendre de penser ce que je pense.

Pas envie d'avoir à supporter l'avis des autres et les attaques personnelles. Pas plus que les trolls. 

 

De religion

Même chose que pour la politique. J'ai horreur d'en parler. Ca vire en général toujours à la guerilla.

D'ailleurs je méprise autant l'extrémisme religieux que l'extrémisme politique ...

Mais je connais trop de gens qu'une pratique religieuse intelligente rend meilleurs pour rejeter tout en bloc et les mépriser uniquement parce que moi je ne crois pas.

Alors je m'en tiens à une position de neutralité et de silence.

 

De l'actualité

Je n'ai pas besoin de relater une information déjà 20 fois relayée par ailleurs aussi bien sur les sites spécialisés que sur des blogs genre "youhou machin truc à gagner telle course c'est trop top génial" ...

Je préfère l'analyse et la réflexion aux réactions écrites sous le coup de l'émotion.

Et je ne vois pas bien la valeur ajoutée que je pourrais amener.

Qui plus est, j'ai pour principe de ne pas parler de sujets ("sérieux") pour lesquels je ne me sens pas compétente. Autant dire que ça fait beaucoup.

Donc je m'abstiens.

 

De ce qui fait les liens entre blogueurs

Il y a la partie émergée de l'iceberg. Tout ce qui se voit, tout ce qui est accessible à tout le monde parce qu'inscrit dans les blogs ou sur les réseaux sociaux.

Il y a tout ce qui ne se voit pas. Les choses personnelles et intimes qu'on n'échange qu'avec quelqu'un en qui on a confiance. Et qui fait la force d'une relation. 

Il y a toutes les choses épiques dont j'aurais pu faire un billet. Dont j'aurais aimé faire un billet même parfois. Mais que je n'ai pas fait parce que je ne parle que superficiellement des gens qui me lisent ici.

Soit que je n'aime pas humilier en public des gens (en tout cas pas ceux qui peuvent le lire et en être blessés) (même si certain(e)s l'auraient largement mérité...) , soit que ces choses n'appartiennent qu'à nous.

 

De choses persos

Oui je sais tu as l'impression que je te raconte tout, que tu sais tout de moi, que tu me connais par coeur! Comment dire... ? MOUHAHAHAHA !!! D'ailleurs ça serait intéressant de savoir ce que tu imagines de moi... 

Effectivement j'ai déballé plein de choses hyper personnelles ici. Surtout de celles qui appartiennent à la catégorie "souvenirs". 

Mais sur les choses "du présent" je suis bien plus secrète. Je suis plus à l'aise pour raconter les choses à postériori, avec le recul et l'analyse que sur le moment.

Par pudeur. Par gout du secret. Pour brouiller les pistes.

Parce que j'ai du mal à mettre des mots aussi sur ce qui fait mal. Aussi bien à l'oral qu'à l'écrit.

C'est sans doute pour ça que je n'ai jamais évoqué ici en détails, la dépression de ma mère de l'hiver 2010. Je me suis amusée à relire mes billets de cette période. Rien ne transparait... 

 

 

Bon voilà.

D'habitude je ne refile pas les patates chaudes, mais pour une fois je vais VIVEMENT encourager Nico à répondre ;-)

Vu son blog, il y a plein de choses dont il ne parle jamais ;-)

(Et puis ça lui apprendra à m'embêter ;-) )

Commenter cet article

regarderleciel 01/08/2011 21:46



Non j'ai le cerveau qui s'endort, c'est pas possible...



Shaya 01/08/2011 21:48



Je te comprends va ... Zzzz Zzzz



regarderleciel 01/08/2011 21:38



Ca ne sera pas ce soir...



Shaya 01/08/2011 21:45



Tu sors? ;)


(Tu aurais pu ce soir :p )



regarderleciel 01/08/2011 07:30



Arf mince, il y a une tache sur mon écran, je n'arrive pas à lire la fin de ce billet...tant pis...



Shaya 01/08/2011 12:57



Cette excuse ne fonctionne pas! :p au boulot!