Curieux phénomène

Publié le par Shaya

La période des fêtes entraine de bien curieuses réactions.

A mon sens.

 

J'aime bien faire des cadeaux.

Je devrais même dire que j'adore mais la période de Noel comporte automatiquement son lot de cadeaux obligatoires. Ceux qu'on fait un peu par plaisir mais surtout par pression sociale.

J'ai de la chance, ma famille étant très limitée il y en a peu et c'est ma soeur qui s'en est chargée cette année.

 

Reste les cadeaux que j'aime faire.

Ceux pour la famille que je me suis choisie : mes amis.

Et c'est toujours un plaisir pour moi.

 

Le fait est que cette année je n'ai pas vu l'automne passer et que Noel est arrivé sans que j'ai eu le temps de m'y investir.

Bref ...

 

La fin de l'année c'est l'heure de constater sa popularité au boulot aussi.

De flinguer son foie et d'envisager d'ouvrir une boutique quand tu récoltes 8 boites de chocolat en une journée.

 

C'est aussi l'occasion de constater les pratiques étranges de certaines personnes.

Qui te font un cadeau pour que tu ais un bon souvenir d'eux.

 

J'en suis restée bouche bée.

 

Je n'ai jamais imaginé faire un cadeau à quelqu'un non pas pour lui faire plaisir mais pour qu'il garde un bon souvenir de moi.

Je n'ai en fait jamais imaginé faire un cadeau à quelqu'un pour "moi" et non pour essayer de lui faire le plus plaisir possible à lui (ou elle).

Je n'ai jamais imaginé "acheter" l'affection de quelqu'un avec des cadeaux, pas plus que je n'ai imaginé donner une bonne opinion de moi ainsi.

 

Et je compte bien ne pas m'y mettre.

Ca me laisse l'impression poisseuse d'un cadeau déviant.

Un cadeau pas fait pour l'autre mais fait pour soi.

Un acte d'égocentrisme.

Ce n'est vraiment pas ma philosophie du cadeau...

Publié dans Monde de merde

Commenter cet article