Chieuse même en dormant

Publié le par Shaya

Tu sais quoi?

L'autre jour j'ai lavé mes rideaux de chambre.

Mes gros et épais rideaux de chambre. Pas les tout fin accrochés aux vitres.

Oui je sais dit comme ça tu t'en fous.

Si tu veux tu peux partir en courant hein!

 

Tout ça pour te dire que mes rideaux de chambre n'étant plus accrochés devant mes fenetres, le soir venu j'ai atrocement mal dormi et j'ai été réveillée à 5h30 du mat' comme un coq.

Non mais je sais que je suis névrosée mais pas au point de ne pas pouvoir dormir sans CES rideaux.

Mon problème quand mes rideaux (ou d'autres) ne sont pas là c'est la lumière.

Oui j'ai des volets.

Mais ça ne me suffit pas.

 

Je suis très pénible pour domir.

Il me faut :

- le noir total.

Nan pas de rais de lumière, pas de veilleuses - même quand j'étais petite, jamais eu peur d'un monstre sous mon lit - , pas de lampes. Rien. Donc pas de porte ni de fenêtres ouvertes. Ni de personne qui lit à côté de moi pendant que je dors ou que je veux dormir.

Sinon je dors mal. Et quand je dors mal je suis de mauvaise humeur.

 

- le silence total.

Les zoziaux qui pioupioutent ça me réveille (même à travers le double vitrage ...), les klaxons aussi, la musique des voisins, le bruit de la montre sur la table de nuit...

Ma hantise?

Le ronflement!

A égalité avec le sommier qui grince et qui hurle dès que tu remues un sommier.

Et si tu as de la chance tu as le combo!!!

 

Oui dormir avec moi n'est pas forcément évident.

D'autant plus que je ne supporte ni les boules quiès ni les masques sur les yeux.

Même dans mon sommeil je suis chieuse (et j'adore cette idée).

 

Le plus étrange étant que je suis nulle en sieste.

Pas parce qu'il fait jour et qu'il y a du bruit (enfin des fois si) mais surtout parce que mon corps m'entraine dans un sommeil profond comme si je commençais une vraie nuit.

Alors qu'il fait jour et qu'il y a de l'activité...

C'est à n'y rien comprendre je sais...

 

Une seule exception à cette necessité de silence et d'obscurité : quand je suis en voiture (et que je ne conduis pas) (mais que j'ai confiance en mon chauffeur), qu'il fait soleil et bon dans l'habitacle (mais pas trop chaud).

Effet somnifère garanti.

 

En attendant ... j'ai hate de retrouver mes rideaux ^^'

Publié dans Me - I and Myself...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Poulpy 14/05/2011 09:35



(et ben vu que les petits de maternelle ça fait plein de bisous baveux, est arrivé ce qui devait arriver, je suis malade, et quand je suis enrhumée je ronfle, gniark gniark gniark! lundi je
m'embarque pour des petites sections qui n'ont jamais tenu un ciseau ou un crayon, ne savent pas encore dénombrer jusqu'à 2 et ne reconnaissent pas leur prénom,  si tu n'y connais rien,
sache que c'est un peu inquiétant à cette époque de l'année ^_^)



Shaya 14/05/2011 13:19



Ah oui... Tu vas avoir du boulot!



Poulpy 13/05/2011 18:15



Je ne snifferais rien s'il ne venait pas explorer mes cavités nasales. Et pour les gens qui ronflent, j'ai développé un petit coup de pied dans les tibias réflexe, que j'envoie presque sans me
réveiller et qui ne réveille pas le Koala, mais qui le fait bouger un peu et hop, magie, plus un bruit! (heureusement qu'il me fait rire quand il est réveillé parce que sinon je le passerais par
la fenêtre).



Shaya 13/05/2011 20:35



Moi je dis c'est le Koala qui les élève pour qu'ils viennent se loger dans ton nez afin de le venger de tes coups de pieds nocturnes. :D


 


(Et sinon tu vas comment toi?)



Daydreamer 12/05/2011 20:40



ah bon? t'as du mal avec les gens qui ronflent?


 


huhuhu...


 


 



Shaya 12/05/2011 22:47



Ouais ... ca m'empêche de dormir.


J'ai du mal avec tout ce qui m'empêche de dormir, ça me rend hargneuse.



Poulpy 12/05/2011 19:04



Alors je ne te jetterai pas la première pierre, je suis également du genre à calfeutrer la chambre pour éviter la lumière. Et si on laisse un peu ouvert genre pour respirer en plein été, je me
lève en même temps que le soleil (et de mauvais poil).


Par contre, avant les ronflements et les zozios, je place le bzzzzzz de ce c*nnard de moustique, qu'il me pique une bonne fois pour toute et qu'il me foute la paix ce b*tard et qu'il aille voler
du coté de mes pieds plutôt que de mes oreilles. Le must étant quand il décide de picorer du coté de mes narines, sniffer un moustique, ça met rarement de bonne humeur. Je cherche d'ailleurs un
très bon anti-moustique.



Shaya 12/05/2011 20:11



Moi même en plein été pendant la canicule je ne dormais pas ni fenetre ouverte ni porte ouverte.


 


Tu sniffes le moustique toi? Ca explique des choses ;-)