Avoir du caractère est-ce avoir mauvais caractère?

Publié le par Shaya

Le fait est que j'ai du caractère!

Difficile pour moi de le nier ni qu'on me dise le contraire je crois ...

 

D'ailleurs c'est simple à calculer : mon caractère est inversement proportionnel à ma taille!

 

Autant dire que vu comme je suis petite, j'ai une grande gueule!

Et la tête presque aussi dur que le granit de mes montagnes.

 

Ca implique que je ne me laisse pas facilement impressionner, qu'on ne me fait pas facilement taire si je ne suis pas décidée et que je suis diablement entêtée.

Pas du tout du genre à obéir accessoirement.

Et qui n'hésite pas à dire ce qu'elle a à dire, même si c'est désagréable à entendre et que je le sais.

 

 

Je m'énerve facilement, je rale, j'envoie chier les gens quand je suis très énervée ou de très mauvaise humeur... Parfois je gueule carrément.

Assurément je ne suis pas une fille "malléable" dont on peut faire ce qu'on veut en l'influençant ou la manipulant à loisir, et il vaut mieux réfléchir avant de m'écraser un orteil.

 

De plus, je suis toujours prête à défendre mes idées et mes opinions quand j'estime avoir les arguments pour.

Et je peux avoir un petit côté autoritaire, surtout quand je sais que j'ai raison, sans compter que je suis exigeante avec les autres...

 

Donc oui j'ai du caractère.

 

Est-ce à dire pour autant que j'ai mauvais caractère? Que je suis invivable?

 

Je ne crois pas.

Pas par confort personnel, parce que mentalement c'est plus agréable de penser qu'on est quelqu'un de facile à vivre.

Je me qualifie assez facilement d'emmerdeuse, de chieuse.

Je sais que je peux être pénible.

Ca ne veut pas dire que je le suis tout le temps non plus. Je n'en fais pas une règle de vie, un sacerdoce.

"Oh oui alors je vais pourrir la vie de tout le monde aujourd'hui! Chouette!"

 

Mais aussi parce que je crois être appréciée de pas mal de monde et qu'ils s'accomodent assez bien des fois où je suis de mauvais poil. Peut-etre qu'ils ont l'entrainement et qu'ils ne font même plus attention mais ils n'ont pas l'air d'en souffrir plus que ça.

Je n'ai pas non plus l'impression de passer mon temps à emmerder mon entourage à coup de caprice, de crises de nerfs et de colères.

Dans le fond je crois plutot qu'ils me qualifieraient comme une personne gentille, marrante et toujours là pour les autres.

 

Je pense que confondre le fait d'avoir du caractère avec celui d'avoir mauvais caractère est une erreur.

 

On peut avoir mauvais caractère, comme mon père, sans avoir du caractère.

Pour continuer avec l'exemple de mon père, il est tout le temps entrain de s'énerver et de raler, mais dans le fond il est plutot faible et soumis. C'est ma belle-mère qui porte la culotte dans le couple.

 

Avoir du caractère c'est savoir ce qu'on veut, avoir des convictions et être prêt à les défendre, c'est ne pas s'écraser comme une crêpe à la moindre difficulté que la vie nous balance sur la gueule.

 

Pourtant plus le temps passe et plus je remarque que quand je fais preuve de caractère et que ça dérange mon interlocuteur il me le renvoie sous la forme de "elle a mauvais caractère" ...

Et souvent ça se conjugue avec le fait que je sois une femme, et jeune de surcroit, et que donc je ferais mieux de m'écraser et de faire ce qu'on me dit ...

C'est con, et je déteste ce côté paranoiaque, mais j'ai quand même diablement l'impression que si j'étais un homme on ne me renverrait pas la même chose dans la figure...

 

Comme si c'était plus facile de s'abriter derrière cette excuse, que c'est mon caractère qui est en cause, que de contrer mes arguments et de me prouver par la logique que j'ai tort.

Peut-être parce que j'ai raison et que je refuse de renoncer ...

 

C'est tellement plus facile de faire une attaque personnelle quand on n'a plus rien à opposer sur ce qu'elle dit...

 

Alors oui j'ai du caractère et je l'assume.

Mais je trouve ça un peu facile de me dire que j'ai mauvais caractère.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Sophie 15/11/2010 08:59






Incroyable ! On dirait que j'ai trouvé ma jumelle cosmique ;-)


Mis à part que moi je suis grande... donc je suis visible dans le paysage et avec un caractère comme ça on ne se fait que des ami-e-s...






Shaya 15/11/2010 09:56



Rhaa zut OB avait mélangé ma réponse à ton comm' avec celle d'un autre comm' ...


 


Hu hu tant pis si on ne se fait pas que des ami(e)s. Au moins ceux qu'on a savent à quoi s'attendre ;-)



Zette 13/11/2010 18:07



Ah bé j'en ai fait un l'autre jour avec mon fils, je l'ai carrément mis sur le blog, au lieu de lui dire que c'était l'assassinat de François Ferdinand qui avait déclenché la 1ère guerre
mondiale, j'ai dit "C'est Franz Ferdinand".


Je suis marquée dans la famille maintenant.



Shaya 13/11/2010 18:21



Mouhahahahaha!


Ca m'arrive pas souvent les lapsus, mais quand j'en fais un en général il est fantastique!



Zette 13/11/2010 15:51



(pfff bien sûr que je voulais écrire obligé...)


((pourquoi j'ai écrit oublié?))



Shaya 13/11/2010 16:54



Bon la prochaine fois que tu me fais un lapsus, tu m'en fais un aussi drole que celui de Dati hein? ;-)



anissa 13/11/2010 14:38



Moi aussi j'ai du caractère mais je ne m'assume pas... j'ai envie qu'on m'aime donc j'essaye de ne pas dire ce que je pense, en tout cas pas tout le temps... il parait que ça peut être blessant
d'entendre la vérité donc des fois je me tais! je ne sais plus s'il faut dire ce qu'on pense et se retrouver seule ou rester "sociable" et se taire souvent... je me pose toujours des questions et
je me referme sur moi même!



Shaya 13/11/2010 14:49



Moi les gens que j'aime on l'habitude que je leur dise parfois (c'est pas tous les jours non plus) des choses désagréables et ils m'aiment quand même :)



crossman 13/11/2010 12:13



Donc en fait ici , il y a que des caracteres "fort" et des des femmes petites, voir les deux en un , si je comprends bien  !!! lol



Shaya 13/11/2010 14:45



Oui c'est le club! Pour les femmes effacées c'est la 4e porte à gauche ;-)