Ah ah! Ah ah! AH AH!!!!!

Publié le par Shaya

(Rire un peu hystérique...)

Hier soir, malgré mon mal de crane et mon manque de sommeil (putain la seule fois où j'envisage de faire une sieste, pas moyen qu'on me laisse la faire tranquille!!!) (et  par conséquence ma mauvaise humeur), j'ai été retrouvé cet ami dont je vous parlais en disant que je rechignais toujours à le voir alors que je passais toujours un bon moment!

C'est à dire que j'ai pas fini de rechigner à le voir maintenant...

Juste pour vous expliquer depuis comment et quand je le connais : on s'est rencontré au collège en fait, on était dans la même classe en 6e! Mais nan on est pas ami... genre pas du tout! On ne se détestait pas... on s'ignorait juste! On existait pas l'un pour l'autre!
Si ce n'est que je me souviens très clairement de lui lors de notre 1ere journée de classe!
Rapport qu'on avait ... le même sweat!!!! HAAAAAAAAAAA !!!!!!! La hantise ultime de tout ado!!! Avoir la même fringue de quelqu'un d'autre du collège! Et moi c'était pire on était dans la même classe et on le portait le même jour!!!!
Du coup vous pensez bien que plus jamais je l'ai remis au collège ce sweat...
Et puis surtout je me souviens de comment il s'était présenté à toute la classe (oui ils nous avaient fait subir ça nos profs...), parce qu'il porte un nom de marque et qu'il avait fait une blague genre : "je m'appelle ******* bourjeois, oui comme le maquillage" (bien sur son nom n'est pas bourjeois c'est pour vous donner une idée!) et toute la classe avait explosé de rire!
(Moi aussi? Me souviens pu!)
Et enfin... son anniversaire c'est la veille du mien!

Bref au collège on n'existait pas dans le paysage mental l'un de l'autre, on avait pas les mêmes amis, on ne prenait pas le même car et à part la 6e on était pas dans la même classe!!!

Mais au lycée on s'est retrouvé dans le même! Et on était pas nombreux de notre collège à avoir rejoint ce lycée! Et on prenait le même bus pour y aller à ce lycée, si bien qu'un matin on s'est retrouvé à discuter plus ou moins par hasard, par accident même! Et qu'au détour d'une phrase que j'ai prononcé ya eu une prise de conscience! Moi je le prenais pour un mec coincé et intellectuellement limité et lui il devait me prendre pour une cruche potiche... ben on était rien de tout ça ni l'un ni l'autre!
Et on s'est mis à se voir très régulièrement surtout au lycée quand on avait des trous communs dans nos plannings, mais à côté de ça on n'avait toujours pas les mêmes amis et on ne se voyait pas en dehors!

Et on est rentré à la fac de médecine tous les deux, on a été dans la même résidence universitaire tous les deux (du coup on s'était même mis voisins de chambre) et donc on a continué à se voir et à se parler...
Sauf que moi au bout d'un moment j'ai pris mes distances...
Déjà parce que j'ai rencontré l'Ardéchois et qu'il est des amitiés qui ne laissent que peu de place aux gens qu'on aime moins et puis parce que Veille-de-mon-anni (je vais le surnommer comme ça je crois ce gars! ^^) a complètement pété un cable en médecine, qu'il a pris une mauvaise pente et que si j'ai essayé de l'aider pendant un moment, j'ai fini par renoncer!

Mais on a continué à se donner quelques nouvelles... en pointillé... jusqu'à ce que je le recroise au début de l'été sur Annecy par hasard!
Et qu'on décide de se voir! (Ce que j'ai fait en rechignant je vous le disais...)
Entre temps il avait vaincu le cercle infernal dans lequel il s'était enfermé et j'avais quand même vachement envie de savoir ce qu'il devenait!

Donc on s'est vu samedi aprem et j'ai passé une bonne aprem blablabla, aussi quand il m'a appelé hier aprem pour me proposer de boire un verre le soir j'ai accepté malgré l'état dans lequel j'étais!
Grand seigneur il me dit qu'il m'offre le cocktail fait maison du bar, qu'il est à base de rhum et que donc je dois adorer!
Je suis moyen motivée, alcool et gros manque de sommeil je le sais, ça ne fait pas bon ménage!
Mais je suis faible : un cocktail à base de rhum il faut que je goute!!! Et puis je ne conduis pas, c'est lui qui me ramène, et on me l'offre, ça ne se refuse pas un cocktail offert!

(Vachement bon entre parenthèse ledit cocktail!)

J'avais raison : alcool et fatigue ne font pas bon ménage!
Un cocktail et j'ai la tête qui tourne, j'ai chaud, je dis encore plus de conneries et je rigole un peu plus fort ...
MOI?
Mais où est donc parti mon entrainement d'étudiante en médecine!!!! :'(
(nb : nan je déconne hein! L'abus d'alcool c'est VRAIMENT super mauvais pour la santé, mais entre boire un tonneau d'alcool et un cocktail il y a une différence!)

Et ça ne passe pas!
Ma tête continue à tourner, j'ai toujours chaud, je dis toujours plein de connerie et je rigole toujours!
Heureusement je suis assez intelligente pour ne plus rien boire d'alcoolisé!
Et je décide qu'il est tard, que je suis vraiment fatiguée, qu'il faut que je rentre ... qu'il me ramène quoi!
(C'est pour ça que je déteste ne pas prendre ma voiture quand je sors! Mais dans ce cas je ne peux pas boire... boire ou conduire, il faut choisir!)

Je tangue un peu sur mes talons (pas de 8 cm ... j'ai revu mes prétentions à la baisse!) en regagnant la voiture et là ... le drame!!!
Non je ne me suis pas cassée la figure malgré un sol inégal!
Par contre Veille-de-mon-anni a décidé de m'embrasser!
GNIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

NON MAIS NON !!!
J'ai pas envie que tu m'embrasses!
Ni de t'embrasser d'ailleurs!!!!
Et mon corps le dit même si je me controle pour m'écarter doucement et ne pas reculer brutalement en te collant une claque!
Ca me fait d'ailleurs penser au film Hitch qui à défaut d'être une perle du ciné contenait au moins cette phrase (je ne la cite pas mot pour mot mais de mémoire) très vraie : "fait 90% du chemin, laisse lui faire les 10 derniers!"
Voilà! Parce que si jamais elle a pas envie de faire les 10 derniers pourcents c'est quand même moins génant que d'aller jusqu'au bout et de se rendre compte que non en fait c'était malvenu!
En tout cas moi je l'aurais mieux vécu s'il avait fait 90% du chemin et que j'avais du dire que j'avais pas envie de faire les 10% qui restaient, que de lui faire savoir pendant...

(Bon messieurs, faut savoir où si des fois aller jusqu'au bout quand la dame est du genre timide et paralysée par l'incertitude... mais bon si vous faites 90% du chemin on sait bien où vous voulez aller...)

En tout cas ça a le mérite de faire dégriser immédiatement!!!
S'en est suivi une discussion forcément pénible!
Difficile de faire comprendre à quelqu'un que oui on l'aime bien mais que ça ne veut pas dire qu'on a envie d'aller plus loin ... parce qu'il n'y a pas cette étincelle, ce petit truc, cette chose venue d'on ne sait où qui donne envie!!!
En plus moi je suis limite choquée! Si y avait bien UN MEC de mon entourage dont jamais j'aurais imaginé ça, c'était lui!
Et puis voilà ... les sentiments ça ne se force pas!!!

Bon ben heureusement que je me casse!
Je reviens plus tard vous dire adios!

Publié dans Monde de merde

Commenter cet article