Le divorce!

Publié le par Shaya

Bon ça, ça devait etre après le compte rendu de Corse... sauf que j'ai pas trouvé le temps d'écrire le compte rendu de Corse... Mais que j'ai trouvé 5 mn pour jeter ça sur mon blog cet aprem... Donc ça passera avant! Tant pis!



Je le sens bien que ma balance et moi on ne se comprend plus...
Nos retrouvailles s'étaient mal passées...
La suite ne va pas aller en s'arrangeant, le régime corse ayant été essentiellement constitué de bières corses (excellentes!) (mais de l'alcool...), de figatelli et de lonzu (charcuterie...), de brocciu et autres fromages corses (délicieux mais gras comme tout fromage...), de gateaux à base dudit brocciu (ahhh les fiadones et autres falculellas...), de la confiture (de myrte, de clémentine, à la chataigne etc...) et de raviolis (au brocciu!!!)...

Oui, on a aussi mangé des légumes et des fruits mais face au reste, en tout honneteté, ça pèse pas lourd...
(Et j'ai oublié l'excellent mais rarissime pain à la farine de chataigne!)

Que du bonheur!
Mais qui se paye par un "vous etes une grosse vache" de ma balance!
Salope...

Du coup j'ai décidé de rompre avec elle!
Nos relations n'ont jamais été fusionnelles, je ne suis pas de ces filles qui se pèsent tous les jours, voire plusieurs fois par jour, mais elles étaient régulières (une fois par semaine en général, quand j'étais à Annecy bien sur!).
Mais même ça j'arrete, ce n'est pas la technique de l'autruche genre je mets la tete dans le sable comme ça je ne verrais pas les kilos, mais je refuse que mon poids devienne une obsession! Ca ne l'a jamais été, ça ne le sera jamais!

J'ai toujours été vigilante à mon poids, mais sans illusion!
Je ne suis pas une brindille, je ne le serais jamais, c'est comme ça, c'est morphologique (un 95 C/D ça fait son poids) alors je ne vais pas m'affamer pour atteindre mon poids de forme qui est 5 à 10 kg plus bas que mon poids habituel.
Mais je fais attention, parce que je vis plutot bien mon poids, même si je déteste me voir en photo en maillot de bain, et j'ai parfaitement conscience de ne pas forcément correspondre aux canons de beauté actuels, mais d'un point de vue médical je sais parfaitement quels sont les conséquences d'un surpoids alors j'évite d'en arriver là...

Je suis soulée en fait de cette notion de poids et d'IMC, qui ne rend pas forcément justice à la réalité de terrain!
Je n'ai pas la morphologie d'un mannequin, il me manque déjà une presque vingtaine de centimètre de haut pour ça, mais le poids c'est juste un chiffre sur une balance, une norme, un standard qui n'est adapté à rien!

Mais puisque j'abandonne ma balance, il me faut trouver un autre système de controle, afin d'éviter toute dérive dramatique de l'incrustation naturelle de graisse dans mon corps!
J'ai décidé que ça serait la taille de pantalon! Je veux ne pas dépasser le 40, et dans l'idéal, j'aimerais atteindre définitivement les rives du 38!
On peut se dire que j'échange une bride contre une autre mais moi je trouve que ça change beaucoup!
Fini le diktat du chiffre, je me fous de faire 62 ou 64 kg, tant que je rentre toujours dans la même taille pantalon! Pas de crise de nerfs si je faisais 62 kg il y a un mois et 62,3 kg aujourd'hui!
Qui plus est le poids est quand même pas mal dépendant de l'activité qu'on fait parce que le muscle ça pèse lourd!
Et puis ça arretera l'auto-flagellation de la pesée, surtout que dans le fond il y a quelque chose qui ne change pas quelque soit mon poids! Dans ma tete, je me définie comme grosse! Pas comme ces filles qui en viennent à l'anorexie parce qu'elles se voient grosses, même si mon image corporelle mentale est probablement aussi déformée que la leur, sauf que moi je l'accepte en quelque sorte... J'ai grandi en m'entendant dire par ma grand mère paternelle que j'étais une grosse vache, que je marchais comme un mammouth et j'étais moche et sans style! Ce sont des choses qui s'incrustent en vous quand vous êtes toute gamine et qu'on répète ça a longueur de temps...
La grossitude (réelle ou pas) devient une partie de vous!
(En plus manque de chance, ma grande soeur est grande(1m72), fine (55 kg toute mouillée) et blonde... et moi tout l'inverse petite, rondouillarde et brune!)

Donc voilà, ca peut etre rien mais en fait c'est beaucoup!
Une mini-révolution!

J'abandonne ma balance, je la rejette!!! J'en ai marre d'elle et de ses clignotements!
Je la quitte sans regrets... ni remords!

Commenter cet article

hubert 14/06/2009 18:25

j'aime les appuis terrestres, comme tout bon Taureau non OGM !"les gens d'Addict" : ah oui, mouais, mais je n'ai pas de pb lié à l'alcool. Même au plus chaud avec les 3ième mi-temps, j'ai jamais roulé sous les tables !Mais c'est sûr, les apéros étaient costauds !

Shaya 14/06/2009 18:48


Ca existe les taureaux OGM? ;-)

J'ai bien compris que vous n'aviez pas de problèmes liés à l'alcool, tant mieux!


hubert 14/06/2009 18:07

c'est quoi, les "gens d'Addict" ?non, je nage aussi bien que n'importe qui, j'aime nager dans les vagues, mais si il y a autre chose à faire sur la plage !!!dans une piscine, ouais, si on se jette le ballon, mais des longueurs, beurk, non !

Shaya 14/06/2009 18:12


Addict c'est une association toulousaine (peut etre ailleurs mais je sais qu'ils sont a toulouse) d'anciennes personnes dépendantes (alcool, drogue) qui font de la prévention contre ces fléaux,
notamment auprès des jeunes.

Vous avez déjà testé le waterpolo? C'est fun! En plus on peut couler les autres tranquillou!


hubert 14/06/2009 14:46

et je déteste la natation, particulièrement dans une piscine, et une aversion pour les piscines d'hiver !Le jour où mon physique ne me laissera plus que ce choix là, on avisera, mais d'ici là, je suis l'un des rares dont on sait qu'il vient pour voir les gens et non pour la piscine dans le jardin ! Et pourtant j'ai même un copain qui a acheté une maison dont l'histoire fait qu'elle abrite une piscine intérieure !J'y pense jamais à amener le maillot.

Shaya 14/06/2009 15:01


Pourquoi vous détestez la natation? Parce que vous coulez comme une pierre? ;-)


hubert 14/06/2009 14:38

Je me suis aperçu qu'effectivement, la première pensée qui vient quand je dis çà, c'est que je buvais trop... et non !! Et surtout pas ce soir là !C'est mon corps tout seul qui a fait rejet après 2 malheureux wisky-coca en février 2004, pris entre 2h15 et 2h45 dans une bodega qui a fermé depuis d'ailleurs.je peux même dire qu'il y avait un voile de neige gelée dans les jardins, parce que j'ai passé de 3h à 7h du mat en aller et retour au fond du jardin, jusqu'à expulsion totale de ce qui n'était pas du wisky coca. Je me rappelle très bien d'une trace blanche sur le second verre et l'impression du mal de mer qui n'a pas tardé à arriver, donc j'opte pour un produit vaisselle mal rincé, sauf que j'ai pas réalisé sur le moment que si il y avait de la poudre en-dehors du verre, il y avait forte probabilité qu'il y ait quelque chose dedans, eh ! Faut dire que je n'étais pas seul devant mon verre au bar, alors dans ces cas là, on pense pas à la logistique !Et à partir de 7h du mat, dernière molécule expulsée, frais comme un gardon dans les minutes qui ont suivi, impressionante la sensation de bien-être quasi-instantanée ! petit-dej, dej, dîner, sans pb.Le week-end d'après, concert dans une salle de spectacle, je m'en vais ty au bar prendre commande, et voilà ty pas que l'on apporte des bière à la personne à côté de moi, donc je n'étais pas concerné du tout. Sauf que j'avais tous les poils du corps dressés, une chaire de poule carabinée, et une forte sensation de rejet de tout le corps !!Bon, ben, c pratique d'un côté, et ça c'est calmé tout seul avec le temps, mais sur 3 à 4 ans !maintenant, je n'ai plus de phénomène de rejet devant un verre d'alcool, y a que je n'ai plus l'habitude du tout de chez du tout de l'acool, ce qui a quand même quelques avantages certains, mais le désavantage qu'au moindre verre, ben, tu le sais quoi.Et j'hésite à reprendre le rythme, parce qu'en adepte des troisièmes mi-temps, ben l'apéro, y commençait pas au premier ricard du "pastis o mètre" de chez Tonton et autre lieu de prière de la place St Pierre.L'autre jour, je file à la brasserie le Pyrénéen à côté de la fnac Wilson avec une fille après le ciné, et comme d'hab maintenant, le serveur me propose du vin... et c'est la fille qui prend la carte, qui choisit, et qui se le siffle !mais bon, je râle un peu parce qu'élevé dans cette convivialité là, mais comme ma masculinité n'est pas rivée au niveau de litres ingurgités, ni ma déconne d'ailleurs... Et être clair au milieu d'une ambiance alcoolisée, ma foi, c'est pas toujours plus mal !

Shaya 14/06/2009 15:00


En fait la façon dont vous en parliez ça me rappellait les gens d'Addict avec qui j'ai été en contact...

Je bois rarement en soirée, souvent parce que je fais Sam (je conduis), et ça ne me manque pas! Mais c'est vrai que de ne même pas pouvoir boire un verre de vin c'est différent.


Daydreamer 14/06/2009 14:19

j'en mets pas une louche par tartine! j'y vais à la cuillère à café et j'étale graaaave...

Shaya 14/06/2009 14:22


Mouais... quand même!