Shaya est encore de mauvaise humeur!

Publié le par Shaya

Et n'allez pas raler hein! Je suis pas d'humeur je vous dis!!!!

Il y a des trucs que je supporte et d'autre pas!
Et qu'on emmerde ma mère fait partie de ses choses que je ne supporte pas!
Même si c'est son employeur... surtout si c'est lui!!!

Surtout en ce moment... ya comme de l'acharnement! (Mais bon entre nous c'est pas que contre elle, c'est contre tous les employés de son entreprise!)

Installez vous bien, aujourd'hui on va causer Agefiph, séquelles de cancer, prévention et travailleur handicapés!
Ca va chier!!!

Je vous avais raconté comment entre son cancer et sa récidive, ma mère avait fait une thrombose veineuse profonde (TVP, souvent appelé phlébite par les gens) qui avait mis un certain temps à etre soigné toussa toussa...
De cet épisode, elle a gardé des séquelles au niveau de sa jambe droite, avec une diminution du flux sanguin dans la veine qui a été bouchée par la thrombose... et donc un risque pas trop important mais quand même de récidiver!
L'année dernière la spécialisite qui la suit (un angiologue) lui a conseillé très fortement de faire une cure pour diminuer ses risques! Il y a deux (ou trois?) endroits en France où ça se fait (spécialité thermale : phlébologie) et donc ma mère a fait une demande à son employeur!
Pour ceux qui connaissent pas le principe des cures j'explique : on fait une demande de cure à son employeur pour obtenir que pendant la cure on soit en congé maladie s'il refuse et qu'on veut quand même faire une cure (pas pour le fun hein malgré ce que les gens croient souvent) on est obligé de le faire sur ses congés!
L'année dernière, après que ma mère ait été "expertisé" par un médecin, la cure lui avait été refusée! Elle avait fait appel en présentant une lettre de son angiologue et finalement ça avait été acceptée!
Il faut savoir quand même que les séquelles de ma mère sont reconnues par son médecin du travail (pour une fois qu'il sert à quelque chose... mais on en causera plus tard) et qu'il a demandé un aménagement des horaires de ma mère avec notamment une pause toutes les deux pour qu'elle puisse marcher et favoriser le retour veineux (donc diminuer  le risque de refaire une thrombose etc...). Pause qu'elle a rarement l'occasion de faire... parce que ses chefs quand ils programment des réunions, ils en ont un peu rien à fouttre que ma mère doivent aller marcher etc...
Cette année ma mère a refait une demande de cure, re-passage devant le médecin, mais bon comme elle a eu une cure l'année dernière elle se dit que ca ira mieux!
De la merdeeeeuuuh!!!!!!!!!!

Mais ce qui est fort c'est pas tellement le refus, mais plutot comment il est formulé...
Je cite : "il ressort que la cure thermale ne constitue pas un mode de traitement absolument indispensable au rétablissement l' état de santé de l'intéressée (et de ce fait, ne doit pas être suivie impérativement pendant la saison thermale la plus proche)

 

En conséquence, j'ai le regret de vous informer qu'un congé ordinaire de maladie ne peut être octroyé à Mme [ma mère] pour effectuer cette cure car celle ci n'est pas reconnue urgente et indispensable au rétablissement de son état de santé."
Et là j'ai envie de lolifier!!! Et même un triple lol boucle piqué!!!

Il est reconnu que les cures thermales ont un réel impact en phlébologie (dans les autres domaines je vais pas m'avancer, j'ai pas lu les publications scientifiques) et ma mère a vraiment senti un mieux, mais une cure thermale n'est JAMAIS prescrite comme traitement en urgence d'une thrombose!!! Le traitement en urgence d'une TVP c'est allitement pendant 3-4 jours, des médicaments pour dissoudre le caillot, des anti-coagulants!!! Et on est d'accord la cure c'est pas absolument indispensable dans le sens où c'est pas vital!!!
Donc le motif  de refus est juste bidon!
C'est juste qu'ils sont cons... Parce que la cure c'est plutot en un but de prévention (tertiaire pour les spécialistes), pour éviter une récidive! 

Et si on fait un calcul simple voilà ce que ça donne: une cure thermale = 3 semaines (donc le même temps de congé maladie), ça peut paraitre beaucoup mais... une TVP = 3 à 4 jours d'allitement (soit dejà une semaine) et en moyenne 3 mois d'arret maladie...

A choisir pour l’employeur, je crois que consentir 3 semaines plutôt que 3 mois c’est pas si bete que ça ! Mais c’est bien connu … on préfère guérir que prévenir !

 

Surtout que ma mère est quand même pas super chiante avec son employeur !

Elle a le statut de travailleur handicapé depuis 2 ans, statut du aux séquelles de son cancer et du traitement (d’ailleurs juste pour le fun : quant à l’origine de la TVP de ma mère, entre la récidive du cancer et un effet secondaire de la chimio précédente, le cœur des médecins balancent…) dont le plus embêtant est le lymphoedème (vous googliserez pour plus de détail mais en gros c’est que suite à l’ablation des ganglions lymphatiques du bras celui-ci gonfle et ça fait très mal et c’est incurable !) qui oblige ma mère a avoir minimum une fois par semaine une séance de kiné pour faire un drainage qui la soulage un peu !

Statut de travailleur handicapé qui octroye à ma mère normalement certains avantages comme l’aménagement de son poste de travail parce que bosser toute la journée sur un ordi quand on a un lumphoedème c’est pas franchement le top… Après avoir beaucoup (genre vraiment beaucoup) poussé le médecin du travail, celui-ci a demandé un siège un peu spéciale pour ma mère (niveau accoudoir toussa toussa) et un bureau dont on puisse régler la hauteur !

Nan parce que le médecin du travail il veut pas trop contrarier l’employeur de ma mère… après tout c’est son employeur à lui aussi hein ! (Où l’on touche du doigt le problème de l’indépendance des médecins du travail…)

Alors ma mère a réussi à avoir un bureau à peu près correct… par contre pour le fauteuil, elle a droit à un bricolage de l’infirmière avec du scotch, du coton et du sparadrap ! (J’ai plus les photos c’est dommage…)

Ce qui est stupide car les entreprises ont l’obligation (bon c’est un calcul un peu complexe donc je résume) d’employer un certain nombre de personne en situation de handicap sinon ils payent une amende à l’AGEFIPH (Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées), laquelle amende peut servir à financer (entre autre) l’aménagement des postes de travail des travailleurs handicapés aussi bien par le paiement du matériel que par l’envoi de professionnels conseils (ergothérapeute etc…).

Et sinon la pub avec Jamel Debbouze oui c’était bien l’AGEFIPH !

Donc je vous le dis et le répète, parce qu’un jour p’tet que ça vous servira, si vous etes en situation de handicap (nb : pas forcément une jambe en moins, ou aveugle, les personnes diabétiques peuvent obtenir très facilement le statut de travailleurs handicapés ! Après je sais qu’au niveau psychologique, c’est pas forcément facile de demander cette reconnaissance mais c’est un autre sujet) vous et votre employeur pouvez faire appel à l’AGEFIPH pour obtenir un financement et/ou un conseil s’il y a besoin d’aménager votre lieu de travail ! Et ça peut aller de la chaise de bureau à l’ascenceur !

 

Mais son employeur son statut de travailleur handicapé il s’en fout ! Et vas-y que je décide de te muter sur une plate forme où tu travailleras non stop sur ordi et que si tu vas pas assez vite tu te feras engueuler ! C’est ça ou alors tu pars en agence où que tu seras debout toute la journée à piétiner et que si ton angiologue elle dit qu’il te faut surtout pas ça, ben on s’en fout ! Ah et puis pour les aménagements tu pourras toujours te brosser hein !!!!!

 

Et ma mère n’est pas la seule dans le cas, ni son entreprise la seule à agir comme ça…

Et moi ça me fout la gerbe !

Ou plutôt ça me donne envie d’hurler !

Publié dans Monde de merde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Olivier 29/04/2009 22:41

Shaya , ton texte me bouleverse ; j'ai un écoeurment total de cet état de fait ;je pensais qu'on était plus au Moyen Age, mais on s'en rapproche au fil des ans,avec bien-sûr les "Mon-seigneurs", ces crapules abjectes qui ne pensent qu'à leurcompte en banque et qui balayent d'un seul coup toute âme qui vive .Bisous à toi, mais pas gais comme j'aurai voulu

Shaya 29/04/2009 22:58


La vie n'est pas tous les jours gaie...
C'est la vie!
Bisous quand même!


Daydreamer 29/04/2009 18:03

bah, ma boite, c'est des gros nases, mais pour ça, ils voient bien leur avantage (et je pense qu'ils sont au-delà des 6%).. en même temps, avec le temps qu'ils passent aux prud'hommes pour d'autres trucs, ils se méfient ;-)je croyais que les cures étaient prescrites par le généraliste et validées par la sécu (et/ou la caf)?

Shaya 29/04/2009 18:23


Moi dans la boite de ma mère, je dis que c'est juste des gentils moutons qui ouvrent jamais leur gueule! Ca ferait pas de mal s'ils les trainaient un peu plus souvent devant les prud'hommes!
Ben chez ma mère c'est validé par son employeur via le CRSH...


hubert 29/04/2009 15:35

De nos jours, les managers ne savent que 2 choses :* aboyer et mettre la (mauvaise) pression* empocher une paye de manager, sans en faire le bouloten fait, c'est retour XIX siècle, sauf que ce n'est pas la même classe sociale qui est au commande.quant à l'handicapé... * soit il sera dans une entreprsie extérieure dite "adapté" et le manager se contentera de payer le résultat de la prestation* soit il est faiblement diplomé et on lui trouve un job bien défini dans un coin, qu'il réalisera à 100%... et si il ne fait que 90%, en fait, ça ne gênera pas* soit il va déranger

Shaya 29/04/2009 17:35


Vous etes un peu dur sur la place des handicapés dans l'entreprise... Mais pas si loin que ça de la vérité...


hubert 29/04/2009 14:20

"Mais reconnaissez, Madame, que nous au moins, nous embauchons des travailleurs handicapés".Elle n' y a pas eu droit à celle-là ?

Shaya 29/04/2009 14:32


Non pas encore...
En même temps quand elle a été embauchée elle ne l'était pas...